Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Communiqués
Communiqués
Communiqué du 04/10/17
Tuerie de Marseille : la France accueille les délinquants à bras ouverts !

L'homme (Ahmed Hanachi) qui a tué à l'arme blanche deux jeunes femmes à Marseille ce dimanche 1er octobre était tunisien. Il avait eu affaire à la police française à sept reprises depuis 2005, la dernière le vendredi précédant l'attentat, suite à un vol d'une veste dans un centre commercial de Lyon ; il avait été libéré le samedi soir, après sa garde à vue. Il pouvait donc raisonnablemnt penser qu'il ne risquait pas grand-chose en France : il ne lui restait plus qu'à « couronner » sa carrière par le meurtre de deux malheureuses jeunes femmes qui se sont trouvées sur son chemin. Ce ne sont pas les manifestations de douleur dont nous abreuvent les journalistes, qui feront revivre les victimes ; par contre, il serait urgent de revoir le fonctionnement de la police et de l'administration, pour atteindre l'efficacité minimum qu'on est en droit d'en attendre. Combien d'autres Ahmed Hanachi sont-ils en circulation en France ?

Avec tous ceux qui se préoccupent de l'ordre et de la sécurité publics, exigeons des hommes politiques qu'ils mettent fin au laxisme administratif, judiciaire et policier concernant les étrangers, et que soient systématiquement expulsés ceux qui sont des délinquants.


Imprimer cette page




 Année 2013
 Année 2012
 Année 2011
 Année 2010
 Année 2009
 Année 2008
 Année 2007
 Année 2006
 Année 2005
 Année 2004
 Année 2003
 Année 2002

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page