Communiqués - 14/11/15 - Après les attentats à Paris : à quand un changement de politique ?



Le bilan des attaques du 13 novembre 2015 à Paris et au Stade de France, est le plus lourd jamais enregistré en France : plus de 130 morts, plusieurs centaines de blessés, dont un bon nombre en « état d'urgence ». Au-delà de l'émotion légitime suscitée, nos hommes politiques vont-ils ouvrir les yeux sur leur attitude face à l'immigration et l'islamisation ? La revendication de l'État islamique est faite «au nom d'Allah ». L'attaque a pris pour cible « la capitale des abominations et de la perversion, celle qui porte la bannière de la croix en Europe, Paris ». A quoi a donc servi la stupide islamophilie de nos dirigeants ? C'est clairement notre civilisation qui est visée, et même le christianisme. Certes, la France n'est pas la seule visée, mais il lui faut prendre lucidement sa part de responsabilité, sans présumer de ses forces : pour détruire DAECH, aucune aide n'est superflue, qu'il s'agisse du gouvernement légal syrien ou de la Russie. Quand nos dirigeants prétendent que l'homme à abattre est Bachar al Assad, ils se trompent clairement de cible. Quand ils nous demandent d'accueillir des milliers de « migrants », ils prennent le risque de faire entrer de nouveaux soutiens au terrorisme islamiste.

Pour que le terrible bilan du 13 novembre 2015 porte ses fruits, il faut que nos dirigeants arrêtent leur soutien à l'immigration et l'islamisation, et qu'en Syrie, ils coopèrent avec Bachar Al Assad et les forces russes, au lieu de soutenir de soit-disant « rebelles modérés » comme ceux d'Al Nosra, qui sont en fait des islamistes.

http://www.m-n-r.net/news914.htm