Communiqués - 05/11/15 - Don du sang par les homosexuels : après le « mariage pour tous », la « contamination pour tous » ?



Le ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé mercredi 4 novembre 2015 l’autorisation, au printemps 2016, sous conditions, du don du sang par les homosexuels Elle indique, entre autres, « C’est la fin d’un tabou et d’une discrimination ». Le problème, c'est qu'il ne s'agit pas de tabou, mais de santé publique. Nos autorités veulent oublier le scandale du sang contaminé en 1985. Les hémophiles contaminés et encore vivants apprécieront cette décision. Le Comité consultatif national d'éthique, avait indiqué , le 31 mars 2015 : « En raison d’un manque de connaissances, lever la contre-indication pourrait entraîner une augmentation du risque de transmission du VIH pour le receveur ». Aucun élément scientifique nouveau ne peut justifier la dernière décision ministérielle. En revanche, l'influence des groupes de pression homosexuels n'a pas diminué...M. Touraine déclare : « ...nous allons réécrire les questionnaires à remplir lors d’un don de sang pour préciser les conditions pour les homosexuels » Mais comment peut-on être sûr qu'ils seront remplis avec sincérité ? D'autre part, la discrimination existe de toutes façons, puisque ne sont concernés que les hommes homosexuels, et non les femmes. Bien entendu, cela vient de la différence des pratiques, et celles des lesbiennes n'entraînent pas du tout les mêmes risques, ce qui est tu par notre ministre.

Continuons sans relâche à dénoncer la soumission de nos gouvernants à des groupes de pression qui leur font tourner le dos à la réalité.

http://www.m-n-r.net/news913.htm