Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Communiqués
Communiqués
Communiqué du 07/11/11
Économies budgétaires : si on parlait de l'immigration ?

Dans son intervention télévisée du 27 octobre 2011, Nicolas Sarkozy a indiqué qu'il fallait réaliser «6 à 8 milliards d'économies» pour 2012.

Sans que des annonces précises aient été faites, on se doute qu'un nouveau tour de vis budgétaire va frapper les français. Et pourtant, il existe un gisement d'économies gigantesque, auquel il n'est jamais touché : il s'agit du coût de l'immigration.

Selon Yves-Marie Laulan, cofondateur de l'institut de Géopolitique des Populations, le coût réel de l'immigration est de 60 à 70 milliards d'euros par an (propos pour Monde et Vie du 16 juillet 2011). En 2010, Malika Sorel, membre du Haut Conseil à l'intégration, chiffrait ce coût à 36 milliards d'euros par an. Malgré l'écart entre ces deux évaluations, on comprend bien qu'il s'agit d'un coût énorme, se chiffrant en dizaines de milliards.

Alors, pour quelles raisons, les gouvernements successifs n'en ont-ils pas tenu compte ?

AVEC LE MNR, DÉPOSONS LE FARDEAU DE L'IMMIGRATION
(AME, CMU, logements sociaux, allocations familiales, etc...)


Lire la suite
Communiqué du 28/10/11
Grande mosquée de Marseille

Le M.N.R. se félicite de la décision du Tribunal administratif de Marseille annulant le permis de construire de "la grande mosquée de Marseille", suite au recours déposé par trois habitants du quartier de Saint Louis. Cela met un coup d'arrêt provisoire à ce projet de construction.

Cependant, le M.N.R. s'étonne que la Cour administrative d'appel de Marseille n'ait pas encore rendu son jugement quant au recours déposé, il y a maintenant plus de 2 ans, par Bruno MÉGRET et Hubert SAVON, recours qui demandait l'annulation du bail emphytéotique passé entre la commune de Marseille et l'association "la mosquée de Marseille".

Si la Cour d'appel suivait la demande de Bruno MÉGRET et Hubert SAVON ce serait, alors, un coup d'arrêt définitif au projet de construction de cette mosquée à Marseille.


Lire la suite
Communiqué du 12/09/11
Effectifs de police :
ce n'est pas là qu'il faut diminuer le nombre de fonctionnaires


Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé qu'il y aurait en 2012 une diminution des effectifs policiers, de l'ordre de 3 000 policiers et gendarmes" (Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro, du dimanche 11 septembre 2011) conformément aux impératifs d'équilibre budgétaire.

Si la diminution globale du nombre de fonctionnaires est en soi un objectif louable, il n'est pas souhaitable de l'appliquer uniformément à tous les corps. Ce n'est pas en diminuant les effectifs des forces de l'ordre qu'on ôtera aux voyous le sentiment d'impunité qu'ils ressentent, en particulier dans les zones de "non-droit".

Le ministre parle d'impératif d'équilibre budgétaire, mais l'économie réalisée par cette diminution est dérisoire par rapport aux coûts colossaux de l'immigration. Par exemple, le coût de la seule AME (Aide médicale d'état, accordée aux immigrés clandestins : 588 millions d'euros prévus en 2011) est nettement plus important que celui de ces 3000 policiers et gendarmes supprimés.

Pour le MNR, il faut donner à la police et à la gendarmerie les moyens nécessaires à l'accomplissement de leur mission, et chercher ailleurs les économies possibles.


Lire la suite
Communiqué du 07/09/11
LA "REGLE D'OR" :
mieux vaut tard que jamais,
mais les élections approchent...


La "règle d'or" que veut instituer la majorité gouvernementale pour tenter de contenir les dérives budgétaires peut être un apport positif, mais laisse perplexe sur le moment choisi pour en faire l'annonce.
C'est dans une année pré-électorale que le Président de la République, à la tête de l'Etat depuis plus de quatre années, et auparavant ministre de l'Economie et des Finances, découvre l'impérieuse obligation de présenter et d'exécuter un budget en équilibre.
Pour les Français, en général, et pour les patrons des petites entreprises, c'est une préoccupation permanente.

Aujourd'hui, le MNR constate que les excès de la mondialisation marchande et financière entraînent des difficultés considérables dans l'économie de nombreux pays et une financiarisation délirante poursuivie par des opérateurs financiers enfermés dans leur bulle virtuelle, coupés des réalités du terrain, et au détriment de l'économie réelle.

La situation périlleuse dans laquelle se trouve la France, en ce qui concerne le niveau de la dette souveraine, et les retentissements dramatiques des agissements erratiques des mouvements financiers sur toute la planète, suscitent beaucoup d'interrogations chez les Français. Ils réfléchissent et s'interrogent sur la politique de l'Etat, sur les moyens et les mesures à mettre en oeuvre pour tenter de sauvegarder l'économie du pays et une protection sociale à un niveau raisonnable pour l'ensemble ds citoyens.

Ces mesures et ces moyens auront une incidence sur les conditions d'existence des citoyens. La classe moyenne active est problablement la plus exposée aux conséquences des choix gouvernementaux à venir, et notamment pour la réduction du pouvoir d'achat des Français et la frilosité des banques à soutenir l'activité des agents économiques sans laquelle le chômage ne peut régresser.
Le MNR reste vigilant et mobilise tous ses relais pour suivre l'évolution d'une situation dangereuse,
ainsi que les travaux et comportements des élus de la démocratie représentative.


Lire la suite
Communiqué du 15/07/11
Immigration :
le double langage du gouvernement


A la fin du mois de mai, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, interrogé (Europe 1) sur sa volonté de diminuer l'immigration légale, déclarait : "Contrairement à une légende, il est inexact que nous ayons besoin de talents, de compétences (issus de l'immigration, ndlr). Il y a de l'ordre de 2 000 personnes qui viennent à ce titre. Mais on n'a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurants. Il y a en France de la ressource parmi les français." Quelle belle de déclaration de patriotisme économique !
Malheureusement, le 8 juillet dernier sur télématin (France 2), Nathalie Kosciusko Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, déclarait : " on a aujourd'hui 25 % de la population d'origine immigrée qui est en situation de chômage, la priorité c'est de leur trouver un boulot à eux, pour qu'ils trouvent leur place dans la société française." Merci pour les chômeurs français...

Comment , dans ces conditions, peut-on croire à la volonté du gouvernement de résoudre les problèmes économiques et sociaux de notre pays ?

Pour le MNR, il faut, afin de desserrer la contrainte qu'exerce sur l'économie française la population immigrée, organiser le retour dans leur pays d'origine des étrangers non européens.


Lire la suite
Communiqué du 21/06/11
Le 18 juin, les francophones sont descendus dans la rue : bravo aux organisateurs !

Le 18 juin dernier s'est tenue à Paris, dans le quartier latin, une manifestation de défense de la langue française, à l'appel de trente-et-une associations. Elle a rassemblé douze-cents personnes (y compris des étrangers francophones), ce qui apparaît comme très encourageant.
Même si cette manifestation n'était placée sous l'égide d'aucun parti politique, nous ne pouvons que nous féliciter de sa tenue.
En effet, les buts indiqués (par l'association "Avenir de la langue française") recoupent tout à fait nos efforts pour préserver notre identité face au mondialisme : "dénoncer les effets du mondialisme financier", "rejet de l'imposition de l'anglo-américain par l'Ecole et les médias", "organisation d'Etats généraux de la langue française et de la Francophonie".

Le MNR se félicite de cet événement, et souhaite qu'il fasse prendre conscience à nos compatriotes de l'importance de la défense de leur identité, et qu'il soit prolongé par d'autres manifestations.


Lire la suite
Communiqué du 22/04/11
Une grave crise politique
Communiqué de presse du Bureau national du MNR

Le Bureau national du MNR réuni à Paris le 16 avril 2011, considère que la situation politique, telle qu’elle résulte notamment des dernières élections cantonales, est celle d’une grave crise politique

L’abstention majeure, les scores dérisoires du parti au pouvoir, les résultats médiocres du PS montrent que la classe politique est maintenant totalement rejetée par le peuple.

Bien que le FN ait perdu 100 000 voix par rapport à 2004, ses résultats montrent que les Français attendent une véritable alternative et seraient prêts à se tourner vers une autre force dès lors qu’elle serait crédible et rassembleuse.

Le Bureau national du MNR estime en conséquence qu’il faut tout mettre en œuvre pour ouvrir enfin aux Français la voie de renouveau indispensable à l’avenir de notre pays. Et il se déclare prêt à prendre toute sa place dans cette nécessaire entreprise de redressement national.


Lire la suite
Communiqué du 12/04/11
L'arabe en France : c'est bien une langue étrangère, Monsieur Mitterrand

Le Salon Expolangues s'est tenu du 2 au 5 février à Paris. Ce salon, qui se tient depuis plus de vingt-cinq ans, a été créé pour promouvoir l'apprentissage des langues et défendre le pluriliguisme.

Dans l'éditorial de présentation, écrit par Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, on lit que "...l'arabe ne saurait être considéré comme une langue étrangère en France...". On y lit aussi que cette langue comprend chez nous "plusieurs millions de locuteurs", ce qui est un aveu de l'importance dramatique prise chez nous par l'immigration en provenance d'Afrique du nord.

Qu'un ministre de la culture ose faire ces remarques met en évidence, une fois de plus, la trahison perpétrée depuis des décennies par nos dirigeants et autorités diverses, qui n'ont rien à faire de notre identité. Une fois encore, c'est l'islamisation de notre pays qui est appelée, puisque l'arabe est la (seule) langue du Coran...

Il faut combattre sans relâche ces hommes politiques qui sont en vérité les fossoyeurs de notre civilisation.


Lire la suite
Communiqué du 22/03/11
Action en Libye : pour quoi faire ?

Le MNR condamne la démarche Française effectuée conjointement avec la Grande Bretagne et le Liban qui a abouti au vote de la résolution 1973 de l'ONU. Il condamne également l'empressement avec lequel Sarkozy a engagé notre armée. Une fois de plus, au nom d'un devoir d'ingérence, nous intervenons sur un territoire souverain dans le cadre d'une opération qui va, comme en Bosnie ou au Kosovo, profiter aux islamistes.

Kadhafi était un ancien terroriste, mais, il coopérait au moins avec les occidentaux pour lutter contre l'immigration clandestine. Cette politique était probablement pour lui le moyen de gagner une nouvelle virginité et de bénéficier de substantiels avantages, notamment de l'Italie, mais elle servait directement nos intérêts.

Au lieu d'aller envoyer nos soldats se faire trouer la peau pour des rebelles islamistes prêts à prendre le pouvoir, que le gouvernement fasse régner l'ordre dans nos cités, notamment dans nos banlieues '' sensibles '', c'est-à-dire gangrénées par le communautarisme allogène extra-européen.

Le terrorisme est aussi l'arme du faible contre le fort. Nos gouvernants devront par ailleurs rendre des comptes si Kadhafi lançait des actions terroristes en France pour répliquer à nos bombardements.


Lire la suite
Communiqué du 03/03/11
Union Européenne et Libye : trahison

Vous connaissez la Politique Européenne de Voisinage (PEV)? La PEV, selon le site officiel ENPI info center ''appuie les réformes politiques et économiques dans 16 pays voisins de l'Union européenne en vue de promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité économique dans toute la région. Elle est conçue pour donner plus d'importance que par le passé aux relations bilatérales entre l'Union et chacun de ses voisins''.

Au total, 16 pays sont partie prenante à la PEV, dont neuf sont des partenaires méditerranéens : l'Algérie, l'Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, les Territoires palestiniens occupés, la Syrie, la Tunisie. La Libye, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Bélarus, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine.

Aujourd'hui, c'est dans ce cadre que Cecilia Malmström, commissaire aux affaires intérieures, ''a mis en garde l'UE qui va devoir se préparer au pire des scénarios avec la Libye et s'apprêter à gérer un exode potentiel de migrants provenant de cette région''.

Le site communautaire officiel ''ENPI info center'' précise par ailleurs que Mme Malmström ''a en effet indiqué que la situation en Libye était extrêmement inquiétante'' dans un billet posté sur son blog la veille de la réunion du Conseil ''Justice et Affaires intérieures'' de jeudi. Pour Madame Malmström, commissaire aux affaires intérieures, ''nous devons nous préparer au scénario le plus pessimiste et prévoir un éventuel afflux de migrants provenant de la région vers l'UE''.

Et Mme Malmström d'indiquer : ''la Commission envisage la possibilité de permettre à ces migrants de rester temporairement au sein de l'UE au cas où la situation se détériorerait''.

Nos gouvernants auront demain à rendre des comptes. L'Europe doit fermer ses frontières. Si elle ne le fait pas nous devons réintroduire provisoirement le contrôle à nos frontières dans la mesure ou l'espace Schengen ne permettra pas la maîtrise des flux qui menacent notre pays.


Lire la suite
Communiqué du 16/02/11
Grande mosquée de Marseille :
victoire du MNR


A la suite du pourvoi déposé le 30 juillet 2010 par Hubert Savon, Secrétaire général du MNR, auprès du Conseil d'Etat, demandant l'annulation de l'ordonnance rendue le 25 octobre 2010 par la Cour Administrative d'Appel de Marseille, ordonnance rejetant la requête qu'il avait déposée pour demander l'annulation du permis de construire une grande mosquée à Marseille, le Conseil d'Etat lui a donné raison et a demandé à la Cour Admnistrative d'Appel de rejuger l'ordonnance du 25 octobre.

Cette affaire sera donc rejugée par cette Cour le 3 mars 2011.

Le MNR se félicite de la décision du Conseil d'Etat qui démontre ainsi que notre Mouvement est bien le seul parti politique à lutter efficacement contre l'islamisation de notre pays.


Lire la suite
Communiqué du 15/02/11
Pour des collectivités territoriales enracinées et décentralisées !

Les prochaines élections cantonales de mars 2011 seront les dernières avant la réforme territoriale prévue. Le MNR reste fidèle à la défense de notre identité et à sa volonté de s'opposer aux entreprises mondialistes de dilution civilisationnelle.

Il est favorable à la suppression des départements et des régions dont la coexistence engendre pesanteurs administratives et gaspillages financiers, et dont les limites administratives ne correspondent pas aux réalités historiques et économiques de notre pays.

La plupart des départements ont été créés à l'époque en tenant compte de la possibilité de les traverser à cheval en 24h. A l'heure actuelle, les entités ainsi construites sont soit trop petites sur le plan géographique soit déficitaires sur le plan démographique, ce qui nuit à leur développement. Les régions, quant elles, sont le plus souvent artificielles et issues de découpages purement politiques.

Le MNR rappelle qu'il est favorable à la suppression des départements et des régions (programme MNR de 1999) et qu'il préconise, par contre, la création d'une quarantaine de provinces correspondant le plus possible aux héritages historiques et aux sentiments d'appartenance éprouvés par nos compatriotes.

Le débat sur l'identité nationale a démontré l'attachement d'un très grand nombre de Français à nos valeurs civilisationnelles. La proposition du MNR permettrait à nos compatriotes de voir se réaliser le renouveau identitaire de la France. Nos gouvernants doivent en tenir compte et lutter avec efficacité contre la destruction interne de notre pays.


Lire la suite
Communiqué du 08/02/11
Colloque Civitas, en présence des représentants du MNR, du PDF, de la NDP

A l'appel de l'institut Civitas, une centaine de personnes venues de toute la France dont un grand nombre d'élus ou d'anciens élus locaux ont travaillé le 5 février à Paris pour examiner les possibilités offertes aux catholiques de faire entendre leur voix aux municipales de 2014 et d'entrer dans les conseils municipaux.

Lors de ce congrès, Civitas a notamment décidé de mettre en place un réseau d'élus locaux catholiques destiné à les aider dans l'approche conceptuelle et pratique des différents dossiers, mais aussi à soutenir les candidats aux municipales en leur fournissant aide de proximité et formation théorique et pratique.

Annick MARTIN, vice-présidente du MNR et Yann PHELIPPEAU, secrétaire-général adjoint du mouvement, mais aussi Carl LANG, président du Parti de la France, et François FERRIER pour la Nouvelle Droite Populaire ont répondu à l'invitation de Civitas et ont assisté au colloque. Ils ont pu, à cette occasion, discuter avec le secrétaire général de Civitas de l'intérêt de monter des actions de synergie pour les municipales.

Face à l'islamisation galopante de la société, il faut que les catholiques, et plus globalement tous ceux qui désirent conserver cet héritage chrétien de la France et de l'Europe, qui est un des fondements de leur identité, se regroupent.


Lire la suite
Communiqué du 02/02/11
« Mariage » homosexuel : le Conseil constitutionnel a résisté, mais il faut que les hommes politiques tiennent bon

Le vendredi 28 janvier, le Conseil constitutionnel, saisi par un couple féminin, n'a pas accepté le « mariage » homosexuel, indiquant qu'« il n'appartient pas au Conseil constitutionnel de substituer son appréciation à celle du législateur ».

Ainsi donc, le mariage traditionnel est pour le moment préservé. Alors que, d'ailleurs, de nombreux couples hétéro-sexuels vivent en concubinage avec des enfants, il serait incompréhensible que le « mariage » soit accepté pour des couples d'un seul sexe. Mais on peut s'attendre à ce que des groupes de pression demandent la modification de la loi.

C'est pourquoi le MNR, fidèle à son attitude de préservation des modes de vie traditionnels et d'un ordre naturel, demande aux hommes politiques de ne pas céder aux pressions qui voudraient les faire capituler sur ce sujet.


Lire la suite
Communiqué du 14/01/11
Marche pour la vie 2011

Le dimanche 23 janvier 2011 aura lieu à Paris la 7 ème marche pour la vie, organisée par une quinzaine d'associaions françaises d'aide aux mères en détresse et de défense de la vie de la conception à la fin naturelle.

Le MNR, fidèle à son programme de défense de la vie et de lutte contre la promotion de l'avortement, encourage ses adhérents et sympathisants à participer nombreux à cette manifestation.

Rendez-vous à 14h30 place de la République à Paris.


Lire la suite




 Année 2013
 Année 2012
 Année 2011
 Année 2010
 Année 2009
 Année 2008
 Année 2007
 Année 2006
 Année 2005
 Année 2004
 Année 2003
 Année 2002

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page