Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Communiqués
Communiqués
Communiqué du 08/12/09
Alors qu'un débat sur l'identité nationale est lancé, l'enseignement de l'histoire est menacé !

Alors qu'un débat sur l'identité nationale est lancé, Luc Chatel, ministre de l'Education, prévoit de ne plus rendre obligatoire l'enseignement de l'histoire en classe de terminale S et, en compensation, il augmente les heures de cours en première (4 heures au lieu de 2 h 30). Les lycéens de S seront évalués en fin de première par une épreuve anticipée du baccalauréat en cette matière, comme pour le français. L'objectif serait de donner plus de temps aux scientifiques pour se consacrer à leur spécialisation. Quant aux élèves de section S soucieux d'améliorer leur niveau en histoire-géographie, un enseignement facultatif de 2 heures leur serait consenti en terminale. Huit historiens de renom dont Jean Tulard, Jacques le Goff ont déjà signé la pétition pour s'insurger contre cette mesure .

On sait ce qui advient d'une discipline rendue optionnelle : c'est sa disparition à plus ou moins long terme. Cette réforme encourage le bachotage : avec quatre heures de cours en classe de première, les élèves contraints d'acquérir des connaissances en un temps réduit, risquent d'ingurgiter des faits qu'ils n'auront pas le temps de digérer et surtout, ils n'auront pas la maturité pour prendre le temps de la réflexion. Comme pour le Français le programme sera '' très cadré '' a annoncé le ministre ! Cela promet !Et puis cette année il n'est question que de la terminale S, mais l'an prochain pourquoi pas la terminale ES (Économie) ? Et quel sera l'avenir de la philosophie ? la section L étant déjà réduite à une peau de chagrin !

Le MNR estime que cette réforme n'est pas innocente : l'histoire (comme la philosophie) sont les matières à supprimer quand les pouvoirs veulent s'assurer des citoyens dociles.
Après les communistes qui en 1969 en Tchécoslovaquie ont fait chasser des universités et des instituts 145 historiens tchèques de peur de les voir entretenir la mémoire nationale, le pouvoir mondialiste craint que la jeunesse ne prenne plaisir à retrouver ses racines. Décidément l'usine à fabriquer des crétins avec sa machine à décerveler, continue de fonctionner !


Lire la suite
Communiqué du 30/11/09
Falco bafoue la laïcité

Hubert Falco, président de la communauté d’agglomération Toulon, Provence, Méditerranée, et secrétaire d’État à la défense et aux anciens combattants a rédigé la note de service suivante :
«À l’occasion de la fête légale de L’Aïd el Kebir du 27 novembre … des autorisations d’absence pourront être accordées aux agents de cette confession qui en feront expressément la demande».

Alors que le débat sur l’identité nationale a été lancé, Monsieur Hubert Falco privilégie le communautarisme et bafoue la laïcité. Si cela continue, le vendredi sera chômé, et tous les Français travailleront le dimanche !

Le MNR demande si les dites absences autorisées seront ou non rémunérées et invite Hubert Falco à se prononcer sur l’identité nationale si toutefois il a réfléchi à la question !


Lire la suite
Communiqué du 30/11/09
Islamisation de la France : suivre l'exemple suisse

Le peuple suisse s'est largement prononcé (57,5%) contre l'édification de minarets dans ce petit pays encore indépendant du centre de l'Europe.
Malgré l'intoxication médiatique, le peuple suisse n'est pas sourd et lorsque le premier Ministre turc, R. Erdogan, déclare «Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats», il comprend ce qui lui est annoncé. Et comme le peuple suisse est encore autorisé à donner son avis, il le donne. Le MNR le félicite de sa lucidité et de son courage.

Quant à notre ministre des affaires étrangères, B. Kouchner, interrogé ce matin sur RTL, il regrettait qu'on ait interrogé le peuple. Il est temps de rappeler à ce ministre et aux autres que le principe même des démocraties est que les décisions doivent y être prises par le peuple et exécutées par le gouvernement.

Il est vrai qu'en France, depuis que le peuple a tendance à voter « mal », on a décidé de ne plus l'interroger sur les grandes orientations politiques françaises et européennes. Le MNR rappelle que non seulement le gouvernement a bafoué le rejet par le peuple français du Traité de Constitution européenne, mais que le 7 juillet 2008, Sarkozy et le congrès majoritairement UMP ont fait sauter le verrou constitutionnel qui prévoyait un référendum sur l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne... ce sera donc la multiplication des «baïonnettes» chères à R. Erdogan.

Le MNR rappelle qu'il a été le premier parti français à dénoncer l'incompatibilité entre l'islam et les valeurs de civilisation de la France et de l'Europe. Contrairement aux Sarkozy et Kouchner qui organisent l'implantation de l'islam sur notre sol et à un Le Pen qui participe au 30ème anniversaire de l'instauration de la République islamique d'Iran et qui affirmait, il y a 2 mois, qu'il n'y avait pas d'incompatibilité entre le mode de vie français et l'islam, le MNR considère que nous devons combattre l'implantation de l'islam qui discrimine les femmes et les non-musulmans.
Un référendum sur ce sujet serait le bienvenu à l'heure où l'on prétend débattre de l'identité nationale.


Lire la suite
Communiqué du 24/11/09
Travailleurs illégaux : le double jeu

A quatre mois des élections régionales, le gouvernement stigmatise les employeurs qui font travailler des clandestins qui se présentent souvent à eux avec des faux-papiers. Ce n'est pas aux patrons de vérifier l'authenticité des papiers de ces délinquants alors que ceux-ci se permettent de manifester ou de faire officiellement grève sous le nez de la police.

Non seulement le Ministre de l'intérieur ne saisit pas ces occasions pour reconduire à la frontière ces illégaux, mais on prétend même les indemniser...
Le MNR rappelle qu'à tout le moins, le gouvernement aurait du mettre en oeuvre « sa » politique d'immigration choisie.

Ce double jeu qui consiste à faire semblant de lutter contre l'immigration illégale tout en aidant les illégaux à rester sur notre territoire et à bénéficier d'aides spécifiques comme l'Aide Médicale d'Etat (AME) n'a qu'un but : duper les électeurs qui veulent que cesse cette politique mondialiste qui les écrase, qu'elle soit « de gauche » ou prétendument « de droite ».
Après l'identité nationale, l'immigration et aujourd'hui l'insécurité, la ficelle est un peu grosse !


Lire la suite
Communiqué du 15/11/09
Lorsqu’un prix Goncourt crache dans le potage!

Marie Ndiaye, née en France d’un père sénégalais et d’une mère française, déjà récompensée par le jury du Fémina en 2001, vient de recevoir le prix Goncourt pour son roman :«Trois femmes puissantes ».

Si dans une interview d’août 2009, elle déclarait : « Je trouve cette France- là monstrueuse… Nous sommes partis (pour Berlin) juste après les élections en grande partie à cause de Sarkozy… Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux», elle démentait ses propos sur Europe1 en début de semaine dernière. Mais voilà que soutenue par une troupe d’écrivains dont Tahar Ben Jelloun, et Atiq Rahimi (d’origine afghane, prix Goncourt 2008) et probablement soucieuse d’exploiter la publicité faite autour de son livre, elle persiste et signe!..

Il est vrai qu’Éric Raoult, député-maire UMP du Raincy, s’est couvert de ridicule en réclamant«un devoir de réserve pour les lauréats du Goncourt» ce qui serait bien difficile à appliquer rétroactivement, et ce qui reviendrait à réduire la liberté d’expression des écrivains, qui ne sont ni des fonctionnaires ni des militaires.

Comme par hasard les deux ministres visés sont ceux qui prétendent combattre l’immigration.

Le MNR se demande :
Pourquoi Marie Ndiaye est -elle venue recevoir son prix dans ce pays « monstrueux » jugé raciste ? Pourquoi n’est-elle pas restée à Berlin ?
Ce qui nous semble inquiétant c’est que la lauréate n’exprime aucune nostalgie en regagnant son pays alors que Dany Laferrière (« L’énigme du retour » prix Médicis 2009), décrivant ses retrouvailles avec Haïti, où la situation politique est autrement monstrueuse qu’en France, ne cesse de clamer son amour pour sa mère patrie!


Lire la suite
Communiqué du 09/11/09
Favoritisme musulman inacceptable

200 militaires français de confession musulmane accompagnés de membres de leur famille devaient partir dans un avion affrété par le ministère de la défense, pour le pèlerinage annuel de la Mecque. Les autorités saoudiennes ont jugé prudent d'annuler le projet en raison du virus H1N1 de la grippe qui sévit en France et des risques de pandémie.

L'organisation du hadj par l'administration militaire entend '' marquer une nouvelle étape dans la normalisation de l'islam dans les institutions '' et aurait pour but d'éviter aux musulmans d'être victimes d'arnaques d'agents de voyages peu scrupuleux à l'égard de leurs coreligionnaires... Le virus H1N1 aura au moins l'avantage d'alléger les charges des contribuables !

Alors que l'aumônier musulman, douillettement installé dans un bureau du fort de Vincennes, prétend que les militaires paieront leur voyage et que le ministère de la Défense ne déboursera rien (?), le MNR demande aux autorités que le respect de la laïcité ne soit pas continuellement bafoué et que pour le pèlerinage prévu en 2010 toute la transparence soit faite sur son financement.

Comment ose t-on envoyer à nos frais des militaires musulmans à la Mecque en voyage d'agrément alors que des soldats français se font tuer en Afghanistan au nom de l'islam ?


Lire la suite
Communiqué du 05/11/09
La mutation politiquement incorrecte
de Claude Levi-Strauss


Claude Lévi-Strauss vient de mourir à l'âge de cent ans. Agrégé de philosophie, il s'était tourné très vite vers l'ethnologie, avant de devenir professeur au Collège de France et être reçu à l'Académie Française en 1973. Son oeuvre fut publiée dans la Pléiade en 2008.

Dans une plaquette écrite en 1961 à la demande de l'UNESCO '' Race et histoire '', Claude Lévi-Strauss critiquait l'ethnocentrisme, (l'attitude qui consiste à mettre sa propre culture au centre du monde), refusait d'établir une hiérarchie entre les civilisations, contribuant à faire tomber de son piédestal la culture européenne et dénonçait l'arrogance de l'homme occidental ouvrant ainsi le champ à l'idéologie politiquement correcte qui mine notre peuple. Combien d'élèves de terminale n' ont-ils pas bûché sur ce texte !

Dans un ouvrage de 1983, '' Le regard éloigné '' assez difficile à trouver en librairie, Claude Lévi-Strauss s'insurge contre la façon de mettre le mot racisme à toutes les sauces : '' l'abus de langage par lequel de plus en plus on en vient à confondre le racisme défini au sens strict et des attitudes normales légitimes '' d'individus ou de groupes qui entendent rester fidèles à certaines valeurs et par là insensibles à d'autres : '' Il n'est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au dessus de toutes les autres et d'éprouver peu d'attirance envers tels ou tels ... '' Il reconnaît même que pour ne pas périr il faut que persiste entre les cultures une certaine imperméabilité !

Le MNR ne peut que saluer la clairvoyance de ses plus récentes analyses proches des dernières pages de Tristes tropiques publié en 1955... où il décrivait lors d'un voyage au Pakistan, son malaise au voisinage de l'islam '' Grande religion qui se fonde moins sur l'évidence d'une révélation que sur l'impuissance à nouer des liens au dehors... En face de la bienveillance universelle du bouddhisme, du désir chrétien du dialogue '', il constatait '' l'intolérance musulmane '' débouchant sur l'exclusion des femmes et des infidèles.

Le MNR souhaite que dans les recueils de textes de classes de terminales, les extraits de Claude Lévi-Strauss soient mieux sélectionnés et ces textes enfin enseignés et commentés.


Lire la suite
Communiqué du 30/10/09
Vous avez dit : '' identité nationale '' ?

Éric Besson lance à la va-vite une campagne sur l'identité nationale. Sarkozy, comme s'il avait lu Barrès, nous parle de la '' terre '': ils proposent de discuter de la définition de la nation. Il conviendra '' de valoriser l'apport de l'immigration à l'identité nationale '' déclare Éric Besson.

Le ton est donné. Pourquoi débattre ? Nous avons affaire à une réalité affective plus que conceptuelle. L'identité nationale s'éprouve avant d'être pensée. Mais c'est ainsi : le débat ouvert '' d'ailleurs je souhaiterais que les parlementaires de l'opposition s'en saisissent '' ajoute Éric Besson. Cela promet! avec la gauche qui parle déjà de retour de Pétain! Autant dire que le débat est clos.
Le tour est joué : on feint de lancer un débat et on laisse le champ libre à l'expression des conceptions les plus fantaisistes de la nation qui contribueront à l'affaiblir davantage.

Pour le MNR, l'identité nationale n'est pas un hochet destiné à ramasser les voix de la droite à l'approche des régionales. Le MNR n'a pas attendu aujourd'hui pour défendre non seulement l'identité nationale, mais aussi l'identité européenne construite sur l'héritage greco-romain, chrétien, ainsi que les principales valeurs de notre civilisation : la liberté de penser par soi-même, l'esprit de libre examen, le respect de la personne y compris de la femme.
Le MNR rappelle qu'il a toujours insisté sur l'urgence à réaffirmer l'identité nationale notamment face à l'islam.


Lire la suite
Communiqué du 10/10/09
De Bokassa à Sarkozy

Après avoir affirmé dans son discours africain de juillet 2007 que « pour ce qui est de l'art, de la pensée, de la culture, c'est l'Occident qui s'est mis à l'école de l'Afrique », Sarkozy prétend aujourd'hui y soumettre sa gouvernance.

En effet, à l'instar des pratiques de certaines dynasties du continent africain, Jean Sarkozy a fait savoir qu'il déposerait le 23 octobre prochain sa candidature à la présidence de l'EPAD (Etablissement Public d'Aménagement de la Défense »). Agé de 23 ans, encore étudiant, le fils du président de la République, déjà propulsé à la tête du groupe UMP du Conseil général du très riche département des Hauts-de-Seine, aurait-il donc les compétences requises pour diriger un organisme qui gère le plus gros quartier d'affaires d'Europe ? C'est ce que semblent penser les courtisans UMP alto-séquanais complices du népotisme présidentiel.

Le MNR condamne ce favoritisme et s'élève de manière générale contre la recrudescence des passe-droits et des privilèges, au détriment de la probité et du mérite.


Lire la suite
Communiqué du 01/10/09
Un grand militant vient de nous quitter
Hommage à Alain Vauzelle, Trésorier national du MNR

Après une vie entière consacrée à la cause nationale, notre ami Alain Vauzelle a mené avec un courage exemplaire son dernier combat contre la maladie. Bien qu'affaibli, il a assuré ses fonctions de Trésorier du MNR jusqu'à la fin.

Chacun se souviendra de ses immenses qualités : bon camarade, il est toujours resté modeste et d'une loyauté sans faille à ses amis et ses idées.

Peu de temps avant de disparaître, il était porté par la perspective de rassemblement du MNR, du PdF et de la NDP et préparait avec nous les prochaines échéances électorales.

C'est aussi en pensant à lui que nous continuerons le combat.


Lire la suite
Communiqué du 21/09/09
Non à l'islamisation de l'Armée

Nous apprenons (par la presse anglophone) que l'armée "française" organise le pèlerinage à La Mecque de ses soldats musulmans.

Alors que la pression musulmane sur notre société se fait sans cesse plus forte (voir le train vandalisé dans le midi pour la fin du ramadan), que des militaires français ont perdu la vie en Afghanistan, il est scandaleux et ahurissant que l'armée organise ainsi la perte de notre identité culturelle.

Le MNR, tout en préservant le principe de la liberté de culte, s'oppose à ce que l'Etat français, favorise ainsi l'islamisation de notre pays, au mépris du principe de laïcité.


Lire la suite
Communiqué du 14/09/09
Tests ADN: la trahison d'Eric Besson

Le ministre de l'immigration, Eric Besson, vient d'annoncer qu'il refuserait de signer le décret d'application de la loi instaurant des tests ADN pour vérifier la filiation des candidats à l'immigration au titre du regroupement familial.

Ainsi donc, le gouvernement s'oppose à un arrêt de l'immigration de peuplement dans notre pays, alors que nous sommes toujours en pleine crise économique, et qu'on ne parvient pas à résorber le déficit de la Sécurité Sociale.

Le MNR rappelle sa position constante sur le regroupement familial : c'est dans le pays d'origine des immigrés qu'il faut le pratiquer.


Lire la suite
Communiqué du 02/09/09
Université d'été du MNR:
les nationaux anti-mondialistes se regroupent


Au terme de trois jours de travail sur le thème '' Restaurer le mérite pour une société plus juste '', les cadres du MNR se sont quittés très optimistes.

La structuration d'une authentique résistance nationale prend forme qui verra les forces du MNR, du Parti de la France et de la Nouvelle droite populaire regroupées pour les élections régionales prochaines. C'est ce qu'ont réaffirmé Annick Martin, Secrétaire générale du MNR, Carl Lang, Président du PDF et Robert Spieler délégué général de la NDP, devant des participants enthousiastes.

Enfin, un premier rapprochement avec des cadres du MPF déçus par la décision de Villiers de se soumettre à la politique de Sarkozy, a eu lieu au cours de cette Université d'été, laissant augurer d'un élargissement prometteur de ce rassemblement.


Lire la suite
Communiqué du 02/09/09
Taxe carbone:
la dernière supercherie de Sarkozy


Le gouvernement vient de créer un impôt unique au monde censé nous inciter à diminuer nos émissions de CO2.

S'il était sincère dans sa démarche écologique, Sarkozy commencerait par tout faire pour rapatrier les usines délocalisées dans des pays d'Extrême-orient où les conditions environnementales de production sont désastreuses et génèrent du fait de leur éloignement des transports polluants et consommateurs d'énergie.

De toute évidence, il s'agit surtout pour Sarkozy de chercher à combler les déficits et de créer un nouvel impôt qui a vocation à monter en puissance comme cela avait été le cas avec la CSG dont l'inventeur était déjà Rocard...

La taxe carbone sera au développement durable, ce que la vignette était aux personnes âgées : une supercherie moralement incontestable !


Lire la suite
Communiqué du 01/09/09
Pro-Köln : un espoir outre-Rhin

Le MNR se félicite de la progression du mouvement Pro-Köln qui combat l’édification d’une mosquée monumentale face à la cathédrale de Cologne. Pro-Köln gagne un siège au Conseil municipal de cette grande ville, passant ainsi de quatre à cinq représentants.

Malgré une campagne rendue difficile par l’hostilité violente des adversaires politiques et des minorités concernées par la construction de cette mosquée, dont nous avons été témoins pour y avoir participé, nos camarades allemands conduits par Markus Beisicht ont progressé auprès de leurs compatriotes.

Cette élection est un encouragement supplémentaire pour tous les nationaux européens qui luttent contre l’islamisation de notre continent.

Lire la suite
Communiqué du 10/08/09
Troubles à Bagnolet:
halte à l'impunité des voyous


Hier à Bagnolet, un jeune homme est mort d'un accident après avoir essayé d'échapper à un contrôle de police. A la suite de cet accident, une dizaine d'individus, armés de barres de fer ont menacé les policiers. Dans l'ambiance de forte tension du quartier, des abri-bus ont été cassés, des voitures et des poubelles incendiées.

Il est inadmissible que des individus sèment ainsi le désordre dans un quartier parce que l'un des leurs a pâti des conséquences de ses agissements, conduisant ainsi les honnêtes citoyens à réparer les dégâts causés.

Le MNR rappelle que la déchéance de la nationalité française est prévue par la loi pour les étrangers délinquants. D'autre part, les menaces sur des policiers sont intolérables et doivent être sanctionnées sans faiblesse.

Lire la suite
Communiqué du 22/06/09
Burqa: encore une manoeuvre de l'UMP

Le MNR constate que depuis l'entrée dans l'ère Sarkozy, on assiste au développement effréné de l'islam en France. La création du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) par l'actuel Président de la République a été un encouragement adressé aux musulmans pour se développer et, à terme, imposer leur loi pourtant incompatible avec les lois de la République française.

Après les concessions alimentaires, la ségrégation officialisée à l'égard des femmes, les autorisations de construction de nouvelles mosquées souvent illégalement financées par les contribuables, l'islam progresse, comme il y est invité depuis 7 ans, avec l'aide constante de l'UMP.

Le MNR considère donc que les députés UMP qui prétendent aujourd'hui s'opposer au port de la burqa, participent en connaissance de cause à l'islamisation de notre pays. S'ils sont sincères, ils doivent démissionner immédiatement de l'UMP et rejoindre le camp de ceux qui ont choisi de défendre la civilisation européenne.

Le MNR sait parfaitement qu'ils n'en feront rien et que cette fausse résistance n'est qu'une manoeuvre électoraliste de plus, destinée à rejoindre le catalogue des rodomontades telles que les propos sur les cages d'escalier et les ''Kärchers''.

Lire la suite
Communiqué du 09/06/09
Elections européennes: les Français écoeurés

Le MNR estime que les résultats des élections européennes témoignent de l'écoeurement des Français à l'égard des partis politiques institutionnels :

  • Désaveu de la gauche et de l'extrême-gauche qui par leur politique immigrationniste et mondialiste, ont largement contribué au déclin de la France.

  • Désaveu de l'UMP qui a bafoué le NON au Traité de Constitution Européenne en ratifiant le traité de Lisbonne ; en effet, le MNR rappelle que seul un Français sur dix s'est déplacé pour soutenir le gouvernement, même si ses élus fanfaronnent, tout à la joie d'avoir sauvé leurs sièges et les avantages y afférant.

  • Désaveu enfin, du FN qui n'apparaît ni comme un recours, ni même comme une force protestataire, qui perd plus de la moitié de ses élus et pour lequel seuls deux électeurs sur cent se sont mobilisés.

    En revanche, le MNR est heureux de constater que partout en Europe, les partis qui prônent une Europe indépendante, soucieuse de la défense de la civilisation et des peuples européens ont nettement progressé. Ces résultats encourageants ne doivent pas s'arrêter aux frontières françaises et le MNR, fidèle à sa vision politique, poursuivra donc la construction d'une force nationale nouvelle de résistance et de propositions.

    C'est pourquoi le MNR se félicite des résultats prometteurs recueillis par le tout nouveau regroupement MNR - PDF - NDP dans les circonscriptions où il était présent et remercie tous les électeurs qui lui font confiance.


  • Lire la suite
    Communiqué du 02/06/09
    Consignes de vote du MNR
    pour les élections européennes


    Le MNR rappelle qu'il est présent sur les listes intitulées ''Parti de la France, liste de résistance nationale'' menées par Carl Lang et Annick Martin dans la circonscription Nord-Ouest et par Jean Verdon dans la circonscription du Centre. Il est également partie prenante à la liste menée par Jean-Claude Martinez ''La Maison de la Vie et des Libertés'' dans la circonscription Sud-Ouest où trois candidats sont membres du MNR.

    Dans ces trois circonscriptions, le MNR appelle donc ses adhérents et électeurs à voter pour ces listes.

    Dans les autres circonscriptions, compte-tenu du refus réitéré du Front National à s'engager dans le combat contre l'islamisation de la France et de l'Europe, le MNR demande à ses électeurs de s'abstenir de voter pour cette formation.


    Lire la suite
    Communiqué du 26/05/09
    Européennes : le MNR dans la bataille

    (Photo: Carl Lang, Annick Martin et les colistiers de la liste Nord-Ouest)

    Lors de sa session du 16 mai, le Bureau national du MNR avait confirmé la présence de candidats de son mouvement aux élections européennes sur les listes des nationaux rassemblés sous l'étiquette '' Parti de la France ''.

    Afin de donner plus de force à la constitution de ce pôle national, Annick Martin, Secrétaire générale du MNR figure en 2ème position sur la liste menée par Carl Lang dans la circonscription Nord-Ouest ; y figure également Yann Phelippeau, Secrétaire général adjoint.
    Le MNR est également présent sur la liste conduite par Jean Verdon dans la circonscription du Centre.

    Par ailleurs, il présente trois candidats, dont Philippe Cubaynes, Secrétaire général adjoint, sur la liste '' Maison de la vie et des libertés '' conduite par Jean-Claude Martinez dans la circonscription Sud-Ouest.

    Cette première action concertée des nationaux de conviction en appellera d'autres, en particulier pour les élections régionales de 2010.


    Lire la suite
    Communiqué du 10/05/09
    Le FN renonce à défendre les valeurs européennes face à la charia

    Annick Martin accompagnée d'une délégation du MNR, s'est rendue à Cologne les 8 et 9 mai afin de protester contre l'édification d'une mosquée monumentale face à la cathédrale, fleuron de l'architecture chrétienne européenne.

    Le MNR rappelle que la loi islamique est incompatible avec les valeurs garanties par les démocraties européennes.

    En effet, l'islam ne distingue pas le religieux du temporel. Il est un système politico-religieux qui n'admet pas d'autre loi que celle du Coran : la charia. L'islam ne reconnaît donc ni la souveraineté populaire, ni l'égalité entre les musulmans et les non-musulmans, ni l'égalité homme-femme.

    Basé sur la soumission, il comporte aussi une dimension offensive, voire violente.

    En acceptant l'implantation massive de mosquées sur le territoire européen, les gouvernements renoncent de fait, à défendre l'identité et les lois européennes. Ils créent de futures enclaves propices au développement et à l'application de la charia et par là-même, les conditions de graves heurts intercommunautaires. C'est pourquoi le MNR combat avec constance l'islamisation de notre société qui induit un inévitable rapport de force entre musulmans et non musulmans.

    Alors que les délégations des grandes nations européennes étaient menées par leurs leaders, le Front national conformément à sa politique de compromis avec l'islam, ainsi que son appendice Convergences nationales, ont brillé par leur absence.

    Lire la suite
    Communiqué du 15/04/09
    Un G20 pour rien, la preuve par Florange

    Le drame de Florange, comme celui de Gandrange auparavant, est la conséquence directe d'une mondialisation débridée dont un des rouages est l'omnipotente commission européenne. En effet, après avoir sacrifié dans les mêmes conditions Péchiney au profit d'Alcan, elle a sacrifié la sidérurgie européenne aux intérêts du financier Mittal.

    Loin de lutter contre la désindustrialisation européenne, le G20 qui s'est réuni le 1er avril s'est employé à conforter le système mondialiste qui est la cause de la crise actuelle, à renforcer le pouvoir des multinationales et à installer Obama dans le rôle de nouveau maître du monde.

    Le MNR qui s'est toujours prononcé pour une Europe européenne, indépendante et puissante dénonce la politique affligeante du G20 et préconise un changement radical avec la mise en place de régulation des échanges mondiaux. Quant à la commission européenne, elle doit appliquer la seule politique qui justifie son existence : la préférence européenne.

    Lire la suite
    Communiqué du 25/03/09
    Une mesure équitable qui change tout

    Alors que Sarkozy se contente de vendre du vent à Saint-Quentin, Annick Martin, Secrétaire générale du MNR, et Bernard Bornette, membre du Bureau national, ont présenté à la presse un plan de relance économique et social percutant, en réelle rupture avec les archaïsmes politiques et syndicaux.

    Il s'agit de supprimer les charges sociales qui pèsent sur les salaires bruts et de redonner de l'oxygène aux entreprises qui utilisent une main d'oeuvre nombreuse.

    Les cotisations sociales qui sont, en France, un véritable "tue l'emploi" seront remplacées par une taxe unique de 4,3% sur le chiffre d'affaire.

    Cette C.S.C.A. (Contribution Sociale sur le Chiffre d'Affaire) qui s'appliquera donc aussi sur les produits d'importation sera plus juste et entrainera, sans surcoût pour la nation, une augmentation réelle du pouvoir d'achat de 18% pour les salaires les plus modestes à 10% pour les salariés les plus imposés.


    Il ne s'agit pas de "travailler plus pour gagner plus", mais de commencer par rendre aux Français le fruit de leur travail.

    Lire la suite
    Communiqué du 09/03/09
    Conférence de presse

    Le 9 mars à Paris, Annick Martin, Secrétaire générale du MNR participera avec Carl Lang, Président du Parti de la France, Jean-Claude Martinez, député européen et Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle droite populaire, à une conférence de presse commune.
    Il s'agira de présenter le projet d'action commun en vue des élections européennes prochaines et des futures élections régionales.
    Le MNR se félicite de cette entente qui sera une opposition concrète et constructive au mondialisme.

    Lire la suite
    Communiqué du 25/02/09
    Fin du cycle lepéniste

    Annick Martin, Secrétaire générale du MNR, félicite Carl Lang d'avoir rassemblé au sein du ''Parti de la France'' les ex-frontistes qui ne se résolvaient pas à baisser les bras devant la progression du mondialisme sous toutes ses formes.

    Ce nouveau désaveu de la stratégie lepéniste consistant à écarter et humilier les meilleurs cadres au profit des proches, va mettre un terme à une aventure qui avait perdu son sens politique.

    Ainsi qu'elle l'a rappelé dans le dernier éditorial du ''Chêne'', Annick Martin estime l'heure venue d'agir groupés pour nos idées, en complémentarité et non en rivalité et de mettre tout en oeuvre pour sortir la France et l'Europe de l'ornière dans laquelle les gouvernements les enfoncent toujours plus.

    Lire la suite
    Communiqué du 24/02/09
    Non à la réintégration de la France dans l'OTAN

    Le Président de la république et son ministre Kouchner ont décidé sans consulter le peuple français, la réintégration complète de la France au sein du commandement intégré de l'OTAN, qui doit avoir lieu le 4 avril prochain.

    Il s'agit pour notre pays de renoncer à sa politique étrangère indépendante et de s'aligner purement et simplement sur la politique, de surcroît très contestable, des Etats-Unis. Ainsi, l'OTAN étant le bras armé des Etats-Unis, il sera désormais quasi-impossible de refuser de participer aux expéditions militaires initiées par les Américains.

    Le MNR s'oppose catégoriquement à cette réintégration et demande l'organisation d'un référendum sur ce sujet qui engage gravement la France, bien au delà du quinquennat de N. Sarkozy.

    Lire la suite
    Communiqué du 23/02/09
    Le Pen islamophile

    Jean-Marie Le Pen vient de participer au trentième anniversaire de la révolution islamique organisé au centre Zahra-France. À cette occasion, il s'est déclaré un ami de l'Iran "nation libre" selon lui. Il a répondu avec affabilité au "Salamalékum" puis aux questions d'une journaliste portant un foulard islamique et a clos l'entretien par la formule "Dieu est grand" (traduction du fameux "Allâh Akbar").

    Par ce comportement, il démontre qu'il s'accomode des manifestations de l'islamisme sur le sol français.

    Après ses déclarations sur la dalle d'Argenteuil, Jean-Marie Le Pen surenchérit, trahissant au passage son électorat. Il semble avoir oublié le statut des minorités chrétiennes en terre d'islam et les victimes de fatwas. Est-ce aussi la raison pour laquelle il déclare une certaine sympathie pour Martine Aubry, l'épouse de Mtre Brochen, l'avocat des islamistes ?

    Lire la suite
    Communiqué du 20/02/09
    Les DOM victimes de la préférence immigrée

    La politique mondialiste menée par les gouvernements de droite comme de gauche a prévu, au mieux, de dédier les DOM au tourisme, préférant la main d'oeuvre africaine moins chère et moins formée, à la main-d'oeuvre ultra-marine française plus qualifiée et donc légitimement plus exigeante.

    Les Antillais sont les premiers à se rebeller en réaction au chômage endémique et au renchérissement de la vie consécutifs à cette politique qui n'épargnera aucun ''petit Français'' qu'il soit ultra-marin ou métropolitain.

    Le MNR rappelle que le coût annuel de l'immigration dépasse les 36 milliards d'euros et que ces sommes colossales auraient été mieux employées à développer l'ensemble du territoire français.

    Lire la suite
    Communiqué du 06/02/09
    Mme Michu à l'Élysée

    Hier soir, jeudi 5 février, le Président de la république s'est donné en spectacle d'une manière pitoyable.
    Contraint de répondre à la vague d'inquiétude et de mécontentement qui submerge nos compatriotes, il est resté tel qu'en lui-même : baratineur, certes, mais surtout très creux. Même si l'on admet que la politique a changé et que le temps des grandes allocutions est révolu, les Français attendaient de leur président des orientations claires, des décisions nettes, bref une feuille de route pour cette navigation par gros temps.
    Or le chef de l'État s'est montré hésitant, surtout désireux de repousser les décisions, présentant sans grande conviction un salmigondis de mesures économiques et fiscales éparses et hypothétiques à soumettre aux syndicats à partir du 17 février.
    Derrière l'orgueil, il n'y avait rien : ni force, ni créativité, ni inventivité. Juste quelques commentaires comme aurait pu les prononcer Mme Michu.

    De toute évidence, les préoccupations de M. Sarkozy ne sont pas l'avenir de la France et des Français, ni même de l'Europe, mais bien plutôt, comme il l'a évoqué, la mise en place d'un gouvernement mondial et pour cela, de nous faire accepter la réintégration de la France dans l'OTAN dès avril prochain.
    Or, l'homme qu'il a nommé pour mener à bien cette trahison, Bernard Kouchner, a du plomb dans l'aile et il lui a fallu ferrailler pour défendre ce personnage à l'éthique variable... Voilà ce qui préoccupe vraiment Sarkozy : ramener la France et l'Europe dans le giron atlantique et, finalement, la crise qui occupe les esprits est un paravent bien utile pour faire aboutir ce projet délétère.
    Les Français sont à mille lieues de ces préoccupations. Il est vrai que lorsqu'il vous reste 80 Euros par mois pour nourrir deux enfants, on peut ne pas voir que ces enfants seront envoyés par Sarkozy en Afghanistan ou en Iran sous commandement américain. Hélas, pour nombre de nos compatriotes, les difficultés immédiates masquent des difficultés à venir autrement plus graves.

    Lire la suite
    Communiqué du 29/01/09
    Une lueur d'espoir renaît dans le Jura

    Suite à une hausse de son chiffre d'affaires consécutive aux commandes de Noël 2008, et à un recentrage de ses activités sur son savoir-faire initial, le fabricant de jouets Smoby, en redressement judiciaire, a décidé de rapatrier certaines productions de Chine en Europe. Aujourd'hui, 60 % des jouets sont fabriqués sur trois sites français de production (dans le Jura et dans l'Ain), 10 % en Espagne et 30 % en Chine. ''De nouvelles gammes vont être élaborées en France'' promet le Directeur général qui précise également que la décision reste principalement économique. Le logo "Made in France" rassure les clients, les malfaçons chinoises ayant défrayé la chronique en fin d'année 2008.

    Le MNR se félicite de la décision prise par ce chef d'entreprise. En période de crise économique , il est nécessaire de lancer un vaste plan industriel en privilégiant l'emploi des Français dans notre pays tout en réduisant les transports et les pollutions qu'ils engendrent tant sur le plan économique qu'écologique.

    Lire la suite
    Communiqué du 27/01/09
    Face à l'islamisation: une Église réunie

    Dans un décret publié le samedi 24 janvier au Vatican, a été levée l'excommunication qui pesait sur quatre évêques nommés par Monseigneur Lefebvre en 1988 à Écône.

    Ces quatre évêques sont désormais en pleine communion avec l'Église catholique :ils peuvent donc dispenser des sacrements de manière tout à fait incontestable.

    Le MNR ne peut que se réjouir de la reconstitution de l'unité de l'Église face à l'expansion de l'islam.

    Lire la suite
    Communiqué du 13/01/09
    Cantonale partielle d'Avallon :
    échec cinglant du FN,
    l'espoir est du côté du candidat MNR


    Malgré la crise financière, économique et sociale, malgré l'insécurité croissante, l'augmentation de l'immigration et du radicalisme islamique, la candidate du FN n'a recueilli qu'un maigre 2% des voix prouvant à quel point son parti n'a plus aucune crédibilité auprès des Français.

    En revanche Claude MOREAU, membre du Bureau national du MNR a bénéficié de la confiance de plus de 5% des électeurs, entamant ainsi la remontée de tous ceux qui souhaitent "agir ensemble" pour sortir la France et l'Europe de l'ornière dans laquelle le sarkozisme les enfonce chaque jour un peu plus.

    Ces résultats démontrent qu'il faut savoir ne rien lâcher d'une part et l'inanité de la politique de séduction du FN à l'encontre des "nouveaux Français", d'autre part.

    Lire la suite




     Année 2013
     Année 2012
     Année 2011
     Année 2010
     Année 2009
     Année 2008
     Année 2007
     Année 2006
     Année 2005
     Année 2004
     Année 2003
     Année 2002

     Consulter notre magazine
     Contactez-nous
     Découvrez le MNR
     Adhérez au MNR

        Culture
        École
        Économie
        Environnement
        Europe
        Famille
        Identité
        Immigration
        International
        Islam
        Libertés
        MNR
        Mondialisation
        Nation
        Politique
        République
        Sécurité
        Social
        Travail
        Turquie
        Valeurs


     OK
     
    Remonter en haut de la page