Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Communiqués
Communiqués
Communiqué du 18/12/08
Le Maire communiste Jean-Pierre BRARD condamné pour discrimination religieuse à l'encontre de Patricia VAYSSIERE, élue municipale MNR

Le Tribunal Correctionnel de Bobigny vient de condamner l'ancien Maire communiste de Montreuil, Jean-Pierre BRARD, pour discrimination religieuse à l'encontre de Patricia Vayssière, ancienne élue MNR de la ville.

Lors de la séance du Conseil Municipal du 8 novembre 2006, Jean-Pierre BRARD avait refusé la parole à l'élue au motif que celle-ci portait une croix, arguant qu'elle ne retrouverait ce droit que si "elle ôtait ce signe ostentatoire". De ce fait il avait privé de parole les 2.104 électeurs que l'élue représentait, portant ainsi une grave atteinte à notre démocratie.

Patricia Vayssière avait donc porté plainte pour discrimination religieuse.

Le Tribunal a reconnu la discrimination commise contre l'élue, et condamné Jean-Pierre Brard à 1.500 Euros d'amende et 5.000 Euros de dommages-intérêts, allant au-delà des réquisitions du procureur qui avait requis un stage de citoyenneté contre l'ancien maire communiste;

le MNR et Patricia Vayssière se félicitent de cette victoire qui montre qu'on ne prive pas un élu de parole ni de sa liberté à montrer son attachement à notre civilisation.

Lire la suite
Communiqué du 16/12/08
Lycées : la reculade, comme d'habitude

Le MNR dénonce la reculade du gouvernement sur la réforme du lycée. Cette lamentable marche arrière de M. Darcos est la preuve que le nouveau régime n'est pas différent des précédents. M. Sarkozy et ses amis sont efficaces quand il s'agit de faire de la gesticulation médiatique qui plaît aux médias, mais dès qu'il s'agit de déplaire aux lobbies, ils se couchent.

Lire la suite
Communiqué du 12/12/08
Les clandestins narguent la France

Le 12 décembre 2008, RESF organise des manifestations festives dans les mairies des 10ème, 11ème et 20ème arrondissements de Paris, pour les familles de sans-papiers et leur régularisation .

Le prétexte est le 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'homme. En ces temps de difficultés économiques, il est ahurissant que des élus soutiennent des actions visant à entretenir chez nous toujours plus de gens venus sans y avoir été invités. Les citoyens apprécieront...

Le MNR trouve scandaleux que que de telles actions soient possibles dans les mairies et que les ministres de l'Immigration et de l'Intérieur ne se soient pas opposés à ces actions.

Lire la suite
Communiqué du 05/12/08
Economie : Sarkozy nous enfume
Communiqué de presse d'Annick Martin, secrétaire générale du MNR

La France en récession vient de franchir la barre des 2 millions de chômeurs. Sarkozy espère enrayer la dégringolade avec un plan de 26 milliards d'euros. Or il ne suffit pas d'afficher son volontarisme pour relancer une économie ouverte à tous les vents de la concurrence. De plus, la moitié des fonds de ce plan n'est jamais que le paiement des dettes dues par l'Etat aux entreprises.

Quant à la création, espérée par Mme Lagarde, de 100 000 emplois supplémentaires, Annick Martin, secrétaire générale du MNR rappelle à la Ministre, que plus de 250 000 immigrés entrent chaque année en France sans espoir de travail et que le coût de l'immigration dépasse les 36 milliards d'euros par an, creusant ainsi les déficits.

Une fois de plus, Sarkozy enfume les Français en faisant maintenant du pseudo-protectionnisme, mais sans prendre les mesures ad'hoc.

Pour Annick Martin, aucun plan de relance ne peut aboutir sans une réelle régulation des biens et des personnes aux frontières de la France et de l'Europe, ce qui implique le renoncement au traité de Lisbonne, d'une part et le renoncement à la ruineuse politique d'immigration choisie par Sarkozy et subie par les Français, d'autre part.

Lire la suite
Communiqué du 05/12/08
Plan de prétendue relance : un coup d'épée dans l'eau

Le MNR déplore que le plan de prétendue relance annoncé par M. Sarkozy soit un coup d'épée dans l'eau.

Consistant essentiellement à accélérer l'engagement de projets déjà décidés et le remboursement de sommes déjà dues, ce plan est largement virtuel et ne comporte aucun grand projet mobilisateur qui pourrait créer une réelle dynamique économique.

Le seul aspect qui ne soit pas virtuel, c'est l'aggravation du déficit budgétaire qui dépassera les 4% du PIB en 2008.

Malgré le gadget d'un '' ministre chargé de la relance '', ce plan apporte surtout la preuve que notre pays ne dispose plus de marge de manoeuvre en raison du laxisme financier que pratique la classe politique depuis de nombreuses années.

Lire la suite
Communiqué du 27/11/08
FN: l'inéluctable échec du népotisme
Communiqué de presse d'Annick Martin, secrétaire générale du MNR

Le Front National, décidément incapable de retenir ses meilleurs éléments, subit une nouvelle grande scission.

Pour Annick Martin, Secrétaire Générale du MNR, ces nouvelles péripéties confirment le déclin politique et électoral du FN. Elle rappelle que les mêmes causes - népotisme, autoritarisme, mépris des adhérents - avaient abouti à la création du MNR.

Elle estime qu'aujourd'hui le départ massif de cadres et de militants de valeur, dont Carl Lang, Jean-Claude Martinez et Fernand Le Rachinel, est une opportunité pour mener avec eux, les actions groupées dont notre pays a besoin en cette période si difficile pour nos compatriotes.

Cette nouvelle dislocation du FN prouve enfin à quel point le MNR avait raison lorsqu'il dénonçait l'incapacité du FN à rassembler et son renoncement à gouverner.

Lire la suite
Communiqué du 20/11/08
Le MNR se félicite de la création d’un fond souverain à la française

Le MNR se félicite que le gouvernement ait mis en place un fond souverain pour développer, sous le contrôle de l'État, des investissements stratégiques utiles à la protection de notre patrimoine économique et à la promotion de nos intérêts et de notre indépendance française et européenne.

Il se réjouit que le gouvernement semble avoir enfin compris qu'on ne peut pas abandonner le sort de notre nation, de notre économie et de nos emplois aux seules lois de la mondialisation et que, s'il y a guerre économique, il faut se donner les moyens de la livrer.

Il formule le voeu que cette initiative ne soit pas qu'une opération médiatique sans lendemain, mais qu'elle soit le début d'une politique industrielle nouvelle porteuse d'une vision stratégique visant à promouvoir les intérêts économiques de la France et au-delà de l'Europe.

Lire la suite
Communiqué du 05/11/08
Réactions à l'élection d'Obama : arrêtez le délire !

Le MNR s'étonne des réactions outrancières voire parfois délirantes de la classe politico-journalistique après l'élection de Barak Obama à la présidence des Etats-Unis et l'invite à plus de retenue.

Il constate en effet que ces réactions relèvent d'un parti pris idéologique dépourvu de toute rationalité puisqu'elles ne se fondent que sur la personne du nouveau président et nullement sur son programme.

Le MNR s'inquiète de cette attitude déraisonnable qui ne peut qu'amener les dirigeants européens à s'aligner encore davantage sur les Etats-Unis alors que la crise devrait au contraire les conduire à affirmer l'Europe comme une puissance mondiale indépendante.

Lire la suite
Communiqué du 04/11/08
Retraite à 70 ans : travailler plus pour toucher moins

Le gouvernement vient d'autoriser les salariés du secteur privé à travailler plus longtemps pour toucher moins longtemps... et tenter de retarder la faillite des caisses de retraite mises en péril par la cessation d'activité massive des '' baby-boomers ''.

Le MNR constate que, comme il l'avait prévu, la loi Fillon n'a pas réglé le problème du financement des retraites. Son déficit endémique s'ajoute donc à la facture de la crise et de volontaire, la retraite à 70 ans deviendra vite nécessaire.

Le MNR déplore qu'une fois de plus, les classes moyennes et modestes appauvries soient dans le collimateur du gouvernement, alors que l'on vient de faire un chèque en blanc à des banquiers sans scrupules d'une part et que l'on continue à subventionner l'immigration clandestine d'autre part.

Lire la suite
Communiqué du 29/10/08
Emploi : Sarkozy esquive les raisons profondes de la recrudescence du chômage

Depuis plusieurs mois, la crise financière intensifie la nouvelle vague de chômage qui atteint les Français. Après une embellie passagère due au départ à la retraite de la génération du '' baby-boom '', les raisons structurelles du chômage endémique refont surface.

Ces raisons délibérément niées par les politiques au pouvoir, toutes tendances confondues, ont pourtant un nom : la mondialisation débridée qui met les entreprises françaises en concurrence avec des entreprises étrangères qui pratiquent le dumping social, fiscal et environnemental, incitant donc nos entreprises à l'emploi de main d'oeuvre toujours moins chère par le biais de l'immigration ou de la délocalisation.

Encore une fois, à Rethel, Sarkozy s'est contenté de proposer l'habituel traitement social du chômage avec de nouvelles indemnisations et l'inflation du nombre de contrats aidés, alors que la seule solution durable consiste, comme le demande le MNR depuis sa création, à instaurer une régulation des échanges et l'arrêt de l'immigration.

Lire la suite
Communiqué du 28/10/08
Tant que Sarkozy ne renonce pas au traité de Lisbonne, ses promesses sont du vent

Depuis plusieurs décennies, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, se sont faits les apôtres d'un mondialisme effréné qui a entraîné la disparition de nos emplois et entraîne aujourd'hui la ruine de notre pays.

Face à ce désastre prévu de longue date par le MNR, Sarkozy nous annonce des mesures financées en grande partie par l'épargne des plus modestes en ponctionnant les livrets d'épargne populaire et les ex-Codevi, d'une part et en garantissant les prêts consentis aux banques par les contribuables d'autre part.

Or, si on ne traite pas la véritable cause, c'est-à-dire s'il n'est pas mis fin à la mondialisation folle, tout cela s'apparentera à tenter de remplir le tonneau des Danaïdes. En effet, n'oublions pas que le traité de Lisbonne stipule que '' Toutes les restrictions aux mouvements de capitaux [...] entre les états membres et les pays tiers sont interdites '' (article 56).
Tant que Sarkozy ne dit pas aux Français qu'il entend renoncer à ce traité, ses promesses sont du vent.

Lire la suite
Communiqué du 15/10/08
Sifflets contre la Marseillaise : l'hypocrisie ça suffit !

Le MNR dénonce l'hypocrisie des dirigeants politiques qui ont condamnés les injures faites à l'hymne national lors du match France Tunisie. Tous les responsables de notre pays s'indignent en effet d'une situation dont ils refusent de dire la signification profonde.

Chacun sait bien pourtant que ceux qui ont sifflé la Marseillaise sont des immigrés de nationalité française qui affirment ainsi clairement et massivement leur détestation de la France et leur allégeance à leur pays d'origine.

Ces manifestations d'hostilité à l'égard de la France sont la preuve que la politique d'immigration est un échec qui conduit à une situation dangereuse pour notre pays.

Il est consternant qu'aucun responsable politique ne le reconnaisse ni n'en tire de conséquence. À l'heure où le principe de précaution est brandi à tout propos, il serait sage de le mettre en oeuvre dans ce domaine et, par précaution, de suspendre toute nouvelle immigration.

Lire la suite
Communiqué du 14/10/08
Non-extradition de Marina Petrella: fait du Prince, merci Carla Bruni

La décision de Nicolas Sarkozy de ne pas extrader vers l'Italie l'ancienne membre des Brigades rouges pour raisons humanitaires laisse de nombreux Français et Italiens sceptiques.

Marina Petrella a été condamnée à perpétuité, en 1992, pour complicité d'assassinat d'un commissaire, à Rome en 1981.

Le Mouvement National Républicain s'étonne de la décision du président de la République.

Cette décision représente, d'une part, un obstacle à la collaboration européenne et internationale en matière de terrorisme et, d'autre part, un deni des attentes légitimes des victimes et de leurs familles en matière de justice.

Lire la suite
Communiqué du 13/10/08
Pas de tolérance pour les ennemis de la tolérance !

Le MNR est profondément indigné par le verdict qui a frappé le 8 octobre, Fanny Truchelut la condamnant en appel à deux mois de prison avec sursis et 4000 Euros de dommages-intérêts pour avoir refusé les parties communes de son gîte à une musulmane portant le voile.

Le MNR approuve le projet de loi de Jacques Myard visant à interdire cet uniforme islamiste sur la voie publique.

Pas de tolérance pour les ennemis de la tolérance !

Lire la suite
Communiqué du 11/10/08
Hommage à Jörg Haider

Le MNR rend hommage à Jörg Haider qui vient de disparaître dans un tragique accident de voiture.

Homme de talent, de courage et de convictions, M. Haider avait amené son courant politique au plus haut. Il avait apporté la preuve que la droite nationale peut parvenir au pouvoir et peser sur l'avenir de nos nations. Récemment encore, après s'être mis en retrait de la vie politique pour quelques années, il avait réussi un retour spectaculaire sur la scène politique autrichienne.

Jörg Haider restera dans nos mémoires comme la preuve éclatante qu'il n'est pas nécessaire de se soumettre au politiquement correct pour connaître de grands succès politiques.

Lire la suite
Communiqué du 03/10/08
Récession: l'échec de Sarkozy est maintenant total

Avec l'arrivée de la récession en France, le MNR constate que l'échec du président de la République est maintenant complet.

Il s'était présenté comme le Président du pouvoir d'achat, il avait promis d'aller chercher la croissance avec les dents et d'assurer le retour au plein emploi, il s'était engagé sur la baisse des prélèvements obligatoires et la réduction des déficits publics. Aujourd'hui, la croissance devient négative, le chômage augmente, le pouvoir d'achat se dégrade, les prélèvements obligatoires s'alourdissent et les déficits se creusent.

Certes la crise internationale est pour partie à l'origine de ce fiasco mais la responsabilité de M. Sarkozy est aussi lourdement engagée car cette crise est celle du système américain. Or M. Sarkozy, en prenant ce système comme modèle, n'a pas donné à notre pays les moyens de se protéger des vents mauvais venus d'outre-Atlantique. Il a au contraire accru la fragilité de la France et met aujourd'hui les Français en grande difficulté.

Lire la suite
Communiqué du 02/10/08
L'Autriche, fer de lance du renouveau européen

Les Autrichiens ont clairement fait savoir leur attachement à leur identité et à la civilisation européenne en se prononçant à 30% pour la droite nationale aux élections législatives anticipées. C'est une nouvelle pierre lancée dans le jardin de l'Europe de Bruxelles.

Le coup de théâtre vient des jeunes autrichiens invités à voter dès l'âge de 16 ans, dans l'espoir de sauver la coalition boiteuse au pouvoir. Ils se sont prononcés massivement pour le FPO, alors que le le BZO a triplé ses scores.

Un cycle se termine, celui de la soumission au politiquement correct de la jeunesse européenne. Le MNR qui a toujours oeuvré en ce sens ne peut que s'en féliciter et engage les jeunes français à suivre cette voie.

Lire la suite
Communiqué du 01/10/08
Crise financière: l'agitation médiatique ne changera rien, il faut une vision et un projet

Pour le MNR, M. Sarkozy n'assume pas ses responsabilités de président en exercice du Conseil de l'Union européenne. Alors que la crise financière venue d'outre-Atlantique se développe, il se contente une fois de plus de faire de l'agitation médiatique en tous sens.

Organiser à 5 heures du matin une réunion dans la précipitation pour sauver Dexia et réunir quelques heures plus tard les banquiers et les assureurs pour annoncer qu'il ne faut pas paniquer, n'est pas vraiment l'attitude que les européens sont en droit d'espérer de celui qui préside leur Union.

Les Français et les Européens attendent toujours de leurs dirigeants une vision et un projet pour libérer l'économie et la finance internationale de la mondialisation sauvage et de la finance spéculative.

Lire la suite
Communiqué du 25/09/08
Crise financière : Les politiques sont aussi coupables

Le MNR s'étonne qu'à Toulon, M. Sarkozy se soit exprimé comme si les responsables de la crise financière internationale se trouvaient uniquement chez les banquiers et nullement chez les politiques.

Pourtant, au delà des agissements irresponsables de certains financiers américains, cette crise résulte principalement de la volonté des politiques d'encourager un libéralisme débridé qui donne la primauté au spéculatif sur le productif et une mondialisation sauvage qui globalise les problèmes en les amplifiant et en les généralisant.

Le MNR estime que les sanctions réclamées par le président de la République contre les fauteurs de crise, devraient s'appliquer à lui même et à tous les dirigeants politiquement corrects qui refusent de mettre en œuvre une régulation de la mondialisation et du libéralisme économique international.

Lire la suite
Communiqué du 23/09/08
Sauvegarde du Mouvement
Le Bureau national du MNR a suspendu MM. Bay et Gaillard de toutes leurs fonctions au sein du Mouvement

Le Bureau national du MNR, réuni à Paris le 23 septembre 2008, a suspendu MM. Bay et Gaillard de toutes leurs fonctions au sein du Mouvement pour le non respect de ses instances et le refus de suivre les orientations décidées par elles, mettant ainsi en cause l'unité, la stabilité et la survie même du MNR.

Un conseil national est convoqué le 12 octobre prochain pour remanier la direction nationale du MNR.

Lire la suite
Communiqué du 20/09/08
À Cologne, le MNR en première ligne pour la défense des libertés contre l'islamisation

Lors de sa participation Samedi au rassemblement européen contre l'islamisation organisé en Allemagne à Cologne par le mouvement "Pro Köln", le Mouvement National Républicain à été scandalisé par la manière ignoble dont les autorités civiles et la police de cette ville ont traité ceux qui ne voulaient qu'exprimer leur opposition à la construction d'une mosquée géante et leur inquiétude face à l'islamisation progressive de l'Europe.

Après un conditionnement de la population de la ville pendant plusieurs semaines par une campagne de stigmatisation d'envergure et par des appels ouverts et répétés à "l'intolérance contre l'extrême droite", ces autorités ont manifestement prescrit à la police une attitude passive vis à vis des contre-manifestants. Ceux-ci ont donc pu ainsi occuper le centre de Cologne livré à une racaille d'extrême gauche particulièrement agressive.

Les représentants et élus de différents mouvements européens, y compris des députés, ont d'abord été encerclés et retenus pendant plusieurs heures par des gauchistes menaçants, après leur conférence de presse . La police, ne voulant pas utiliser les moyens nécessaires, a ensuite dissuadé les organisateurs de '' Pro Köln '' de maintenir la manifestation prévue ensuite, sous prétexte de sécurité.

En réalité, par des mesures de discrimination évidentes à l'égard des opposants à la construction de la mosquée, c'est bien la liberté de circuler et le droit d'expression qui ont été déniés à une partie des citoyens ; ceci constitue une violation flagrante des droits les plus élémentaires que les ayatollahs des droits de l'homme en Europe ne cessent de proclamer !

Pour le MNR, cet évènement est aussi le signe de l'entrée progressive en dhimmitude des autorités locales en général . Celles-ci, par opportunisme électoraliste, n'ont de cesse que donner satisfaction à une communauté qui sous couvert de religion cherche à imposer en Europe un mode de vie et une doctrine politique et sociale incompatible avec nos valeurs et la démocratie.

C'est pourquoi le MNR considère qu'au-delà de la lutte nécessaire pour la défense de notre identité contre la déferlante migratoire, le combat contre l'islamisation et l'opposition à ceux qui, déjà en Europe, cherchent à nous l'imposer, est un combat prioritaire.

Ce rassemblement de Cologne a été aussi l'occasion pour la délégation du MNR de rencontrer des parlementaires, élus locaux et responsables politiques flamands, allemands et italiens , engagés dans le même combat ,au cours d'un dîner près de Dusseldorf samedi soir. Chaque dirigeant national y a pris la parole en bénéficiant de la traduction simultanée, permettant de dégager la nécessité de mettre en place une véritable coopération européenne contre l'islamisation du continent.

Lire la suite
Communiqué du 15/09/08
Communiqué de Hubert Savon sur la grande mosquée de Marseille

Hubert Savon, ancien conseiller municipal de Marseille, secrétaire départemental MNR des Bouches-du-Rhône s’étonne, à la lecture d’un article paru sur une page entière de « La Provence » du 15 septembre 2008, que Jean-Claude Gaudin maire de Marseille, s’entête à vouloir construire une « mosquée géante à Marseille ».

Jean-Claude Gaudin n’ignore pas qu’une action en justice est toujours pendante auprès de la cour administrative d’appel de Marseille, action qui peut faire annuler la décision du conseil municipal . Cet appel ayant été diligenté en son temps par Hubert Savon et Bruno Mégret. Hubert Savon demande que toutes les forces de la droite nationale marseillaise s’unissent derrière lui pour faire opposition à ce projet par toutes les voies légales possibles.

Hubert Savon s’étonne également qu’au lendemain de la visite en France du pape Benoît XVI, « La Provence » n’ait pas jugé utile de consacrer quelques colonnes dans ses pages locales pour traiter de cet événement qui a fait déplacer des milliers de « Provençaux » à Paris et à Lourdes.

Lire la suite
Communiqué du 12/09/08
Pour contrer la piraterie ou le terrorisme maritime : nos forces navales doivent conserver des moyens suffisants

Le Mouvement National Républicain se réjouit du succès de l’opération de libération des otages français conduite par les commandos marine et d’autres unités aériennes et navales. Cette opération, survenant après celle ayant abouti à la libération des otages du « Ponant », montre que nous avons encore les moyens de contrer la piraterie et le terrorisme maritime dans des zones éloignées.

Toutefois, pour Jean-Yves Waquet, membre du bureau national du MNR, on peut s’interroger sur l’avenir de nos capacités d’intervention dans un tel contexte, compte tenu de la diminution annoncée de nos moyens militaires en général et de la réduction prévue du nombre de nos frégates multimissions en particulier, ce qui rendra beaucoup plus problématique l’organisation de ce genre d’opération s’appuyant sur des forces prépositionnées dans les zones à risque.

De même, la protection envisagée de nos navires marchands ou de pêche dans ces zones, nécessitera, même dans le cas d’une coopération internationale, un nombre minimum de frégates ou de bâtiments de surveillance.

Le pouvoir politique devrait donc y réfléchir à deux fois avant de confirmer la réduction en nombre de nos moyens militaires dans le contexte du Livre blanc. En effet, le manque de volonté politique pour consentir au profit de la défense, même en période difficile, un effort suffisant de la nation, risque bien de se traduire à terme par une diminution importante de nos capacités d’action pour la défense de nos intérêts.

Lire la suite
Communiqué du 10/09/08
Afghanistan : nos soldats ont-ils les moyens nécessaires à leur mission ?

Le Mouvement National Républicain rend hommage à nos soldats morts en Afghanistan dans l'accomplissement de leur devoir,Ces jeunes soldats et leurs camarades qui poursuivent le combat contre des fanatiques islamiques, montrent que la jeunesse françaies sait encore se dépasser et faire preuve d'abnégation. Ils méritent l'admiration de la nation.
Pour la première fois depuis l'Algérie, notre armée est confrontée à une vraie guerre ; sans attendre l'analyse de cette embuscade meurtrière, la durée de l'engagement et son bilan très lourd conduisent le MNR à s'interroger sur les moyens de nos forces engagées sur le terrain, dans le contexte de déflation affiché récemment par le gouvernement ; nos soldats ont-ils à leur disposition les meilleurs moyens qu'ils sont en droit d'exiger, notamment en renseignement et en soutien, pour accomplir les missions qu'on leur donne et qu'ils accomplissent au péril de leur vie ?

Lire la suite
Communiqué du 16/08/08
MOSQUEE DE MONTREUIL : LA LOI SUR LA LAICITE PIETINE

Le Mouvement National Républicain a pris connaissance avec stupéfaction de l'arrêt de la cour administrative d'appel de Versailles validant le projet de mosquée de Montreuil .

Lire la suite
Communiqué du 01/08/08
Echec des négociations de l’OMC : un coup d’arrêt au libre échangisme mondialiste…
Communiqué de presse du MNR

Le Mouvement national républicain considère que l’échec des négociations de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) de Genève, est une bonne nouvelle puisqu’il met un coup d’arrêt au libre échangisme mondialiste débridé, qui se développe depuis des années au dépens des intérêts des peuples européens.

Pour le MNR en effet, cette politique de libre échangisme à tout va, conduite par les idéologues du mondialisme et soutenue par les grandes multinationales, a conduit à la destruction progressive des emplois industriels et de la croissance en Europe, et menace à présent notre agriculture. Il est donc impératif de rompre avec cette politique catastrophique pour les nations européennes et de mettre un point final au mortifère « cycle de Doha ».

La libéralisation des échanges commerciaux ne peut en effet se concevoir que dans le cadre d’ensembles régionaux groupant des pays de développement économique et social comparable tels que l’Europe. Il faut donc recourir à une politique de protection tarifaire ou contingentaire raisonnable vis-à-vis des pays à bas coût de main d’œuvre et, à l’inverse, privilégier la « préférence européenne » pour les échanges commerciaux à l’intérieur de l’Union européenne.

Lire la suite
Communiqué du 08/07/08
Commission Mazeaud sur l'immigration : un rapport consternant
Communiqué de presse de Nicolas Bay

Le rapport de la commission Mazeaud sur l'immigration, qui devrait être remis officiellement ce vendredi, conclut en substance qu'il est impossible de changer quoi que ce soit aux flux migratoires vers la France, compte tenu des dispositions constitutionnelles et des accords internationaux en vigueur.

Ce rapport constitue un camouflet évident pour Sarkozy et pour sa prétendue politique ''d'immigration choisie ''. La Commission Mazeaud considère donc que les autorités françaises n'ont plus aucun moyen d'action pour empêcher la submersion de la France par une vague migratoire qui prend sans cesse plus de force et dont les conséquences économiques, sociales, sécuritaires, et identitaires sont dramatiques. La '' libanisation '' de notre pays serait donc inévitable !

Pour le MNR, la France doit refuser toute fatalité en matière d'immigration. Il faut réformer le code de la nationalité, inverser les flux migratoires, mettre un terme au regroupement familial et expulser massivement les immigrés clandestins. Pour mettre en oeuvre ces mesures de bon sens, il est nécessaire de modifier la législation et de dénoncer certaines dispositions des traités internationaux (notamment les accords bilatéraux avec les pays de forte émigration vers la France).

Lire la suite
Communiqué du 02/07/08
Le Président polonais, défenseur de la démocratie en Europe !
Communiqué de presse de Jacques Gaillard

Jacques Gaillard, Secrétaire général adjoint du MNR, se félicite des propos du Président de la République Polonaise, Lech Kaczynski, annonçant qu’il ne signerait pas la ratification du Traité de Lisbonne, ce texte étant caduc à la suite du vote Irlandais le 13 juin dernier.

Malgré les manœuvres de M. Sarkozy et des européistes bruxellois, le verdict des urnes et la démocratie doivent être respectés. Le Traité de Lisbonne a été rejeté par le seul peuple qui a pu s’exprimer par référendum. Il faut maintenant construire une autre Europe, fondée sur l’identité des nations et sur la liberté des peuples.

Lire la suite
Communiqué du 18/06/08
Sous le couvert d'une adaptation de notre outil militaire aux nouvelles menaces, c’est notre capacité opérationnelle que l’on diminue…
Communiqué de Jean-Yves Waquet

Pour Jean-Yves Waquet, membre du Bureau national du MNR, le Président de la république en mettant d’une part l’accent sur l’évolution des menaces et en conséquence sur la nécessaire adaptation de notre défense, et d’autre part sur la rationalisation des soutiens évidemment indispensable, tente de présenter les orientations du livre blanc d’une manière favorable alors que ce beau discours ne fait que cacher la réalité, c’est à dire une diminution significative de nos forces opérationnelles, en personnels et en matériels.

En effet, s’il est tout à fait louable de prendre en compte la menace terroriste et de développer nos capacités d’anticipation par le renseignement, il est en revanche imprudent de diminuer nos moyens d’actions avec la réduction importante du format prévu de nos armées de terre, de mer, et de l’air. À ce sujet, il est surprenant de constater que les efforts considérables de rationalisation des soutiens ne se traduisent pas par une augmentation plus sensible des crédits affectés au renouvellement de nos programmes d’armement.

En réalité, c’est la question fondamentale de notre effort de défense que l’on élude… En fait, cet effort n’a cessé de diminuer depuis quinze ans et se trouve réduit aujourd’hui, bien en deçà du discours officiel « d’environ 2% », à près de 1,5%, hors pensions et hors gendarmerie, soit nettement moins que la Grande-Bretagne. Le MNR considère donc que malgré un discours de façade, la réduction annoncée de nos moyens militaires traduit en fait un manque de volonté politique d’une défense à la hauteur du rôle que la France devrait avoir l’ambition de jouer, dans un monde de plus en plus instable et dangereux.


Lire la suite
Communiqué du 13/06/08
Irlande : la victoire des peuples européens contre les eurocrates mondialistes !
Communiqué de Nicolas Bay

Nicolas Bay, Secrétaire général du Mouvement national républicain (MNR), se félicite de la victoire du “Non” en République d’Irlande à l’occasion du référendum sur le Traité de Lisbonne. Ce résultat est une gifle sans appel pour ceux qui, en France en particulier, ont voulu contourner la volonté populaire pourtant très nettement exprimée par référendum en 2005.

Le “Non” irlandais montre que les nations européennes sont résolument hostiles aux funestes projets de l’Europe de Bruxelles. La ratification par voie parlementaire, utilisée dans presque tous les autres pays, constitue une manœuvre anti-démocratique.

Il faut maintenant tirer les conséquences de la victoire du “non” irlandais comme M. Fillon s’y est engagé hier en déclarant : "Si le peuple irlandais décide de rejeter le traité de Lisbonne, naturellement il n'y a plus de traité de Lisbonne”. Les eurocrates de Bruxelles et leurs représentants français doivent en effet reconnaître que l’Europe fédérale ouverte à tous les vents de la mondialisation, n’est pas celle dont veulent les peuples.

Pour le MNR, l’Europe doit avoir pour mission essentielle de protéger les pays qui la composent des excès économiques et sociaux de la mondialisation et du libre-échangisme. Elle doit permettre de défendre nos valeurs de civilisation et l’identité de nos nations.

Lire la suite
Communiqué du 13/06/08
Ce n’est pas la capacité carcérale qui doit déterminer la politique pénale et pénitentiaire !
Communiqué de Jean-Yves Waquet

L’actuel projet de loi pénitentiaire, en tirant argumentation de la surpopulation carcérale, propose de développer les alternatives à l'incarcération comme le bracelet électronique, pour désengorger les prisons ; cette loi aurait donc pour conséquence pratique la sortie effective de prison de nombreux détenus pour des raisons qui se veulent humanitaires.

Le Mouvement national républicain estime que cette conséquence est inacceptable pour la sécurité des Français, même s’il reconnaît que cette surpopulation dans les prisons est anormale ; mais le déficit actuel en nombre de places en prison résulte d’un manque d’anticipation des gouvernements successifs devant la montée pourtant évidente de la criminalité et de l’insécurité depuis une dizaine d’années…

Et ce n’est pas aux victimes potentielles d’agressions de payer le prix de ce manque de prévoyance. Pour le Mouvement national républicain, il est inadmissible qu’une politique pénitentiaire ou même pénale soit déterminée par la capacité carcérale. S’il n’y a pas assez de places, il faut donc lancer de toute urgence un plan de construction de nouvelles prisons pour disposer d’ici cinq ans de 20 000 places supplémentaires, ce qui amènerait la France à rattraper partiellement son retard accumulé par rapport à d’autres pays en capacité carcérale relative, et sans parler des Etats-Unis…


Lire la suite
Communiqué du 12/06/08
Entrée de la Turquie : il faut maintenir le référendum !
Communiqué du MNR

Le Mouvement National Républicain est indigné par l’annonce de la suppression, par la Commission des affaires étrangères du Sénat, de l’amendement voté en première lecture par l’Assemblée nationale prévoyant de maintenir un référendum pour l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne ; cet amendement était pour une fois une bonne initiative prise par un groupe de députés de la majorité car il répondait en effet à l’inquiétude des Français.

Il paraît inconcevable que ces mêmes députés ne maintiennent pas leur amendement et trahissent encore la confiance des Français qui dans une très large majorité restent opposés à l’entrée de la Turquie et ne sont pas du tout rassurés par l’évolution de cette question ; il est par ailleurs inacceptable que le chantage exercé par Ankara sur les conséquences possibles de cet amendement puisse influencer le choix des représentants du peuple Français.

Plus généralement, le Mouvement National Républicain, constatant que l’on s’attache à lever tous les obstacles sur le chemin de l’adhésion et que l’on continue à ouvrir de nouveaux chapitres de négociations, exprime sa plus vive inquiétude sur ce qui pourrait être une nouvelle trahison à l’égard des Français compte tenu des positions très claires prises par le Président de la République lorsqu’il était candidat, affirmant à maintes reprises, et à juste titre, que la Turquie n’avait pas sa place en Europe.

Lire la suite
Communiqué du 10/06/08
La réduction prévue de nos moyens de défense traduit un manque de volonté politique….
Communiqué du MNR

Dans une lettre adressée aux militaires cette fin de semaine, le Président de la République leur laisse entendre, un peu avant la parution du livre blanc et comme attendu, une réduction sensible des moyens des trois armées ; cette annonce intervient au moment où l’on apprend que la Marine Nationale est contrainte de réduire son activité opérationnelle et son entraînement pour des raisons de coût du carburant, pour la première fois depuis de très nombreuses années.

Ce triste exemple, à rapprocher de celui récemment dénoncé par un général sur la situation de notre armée de terre, illustre malheureusement une réalité : la France qui consacre par habitant 30% de moins que la Grande Bretagne et 3 fois moins que les Etats-Unis et dont l’effort réel de défense, contrairement au flou savamment entretenu par le Président de la République, est plus proche de 1,5 que de 2% du produit intérieur brut, n’a plus les moyens de sa défense. Or, delà des propositions louables de rationalisation des soutiens, c'est bien l'effort de défense qui est finalement déterminant.

En effet un effort effectif, hors gendarmerie et hors pensions, de 2% du PIB permettrait à la défense d’obtenir annuellement les 6 milliards d’Euros qui lui manquent pour continuer dans la cohérence la modernisation de nos forces et mener à bien l’essentiel des programmes d’équipement nécessaires aux trois armées ; Le Mouvement National Républicain trouve donc choquant que la réduction de moyens annoncée soit présentée comme inévitable et allant de soi ; en réalité, c’est le manque de volonté politique d’une défense à la hauteur du rôle que la France a l’ambition de jouer dans le monde qui est en jeu.

Lire la suite
Communiqué du 10/06/08
Ce n'est pas pour Madagascar que Bruno Mégret quitte la France

Bruno Mégret dément partir à Madagascar pour l'entreprise Bouygues.

Lire la suite
Communiqué du 03/06/08
Clandestins : Hortefeux remet à l'honneur la méthode Coué
Communiqué de Jean Yves Waquet

M. Hortefeux veut nous faire croire que le nombre de clandestins diminue en France en nous le répétant à chacune de ses interventions ; mais ce n'est pas en mettant en avant, tel un trophée de victoire, le chiffre ridicule de 28 000 expulsions en un an, alors qu'il n'est pas capable, à 200 000 près, de dire le nombre réel de clandestins, qu'il réussira à convaincre les Français.

Ceux-ci voient bien que de plus en plus de ces clandestins se manifestent au grand jour et bafouent ouvertement les lois de la République ; quant à la baisse de 4% du nombre de demandeurs de l'Aide médicale d'Etat que le ministre met également en avant, elle n'est absolument pas significative, puisque le chiffre des "ayant-droits" est bien inférieur au chiffre réel de bénéficiaires.

Tout ceci n'est pas sérieux ; la méthode Coué ne risque pas de faire changer la réalité des chiffres ; pour le Mouvement National Républicain, seule une politique beaucoup plus ferme à l'égard des clandestins pourrait en faire diminuer le nombre et dissuader les nouveaux candidats, en commençant par mettre fin au scandale des manifestations de sans papiers, en poursuivant pénalement ceux qui les soutiennent, et en redonnant aux Préfets un réel pouvoir, sans appel suspensif, de décision d'expulsion des clandestins.

Lire la suite
Communiqué du 01/06/08
La justice Française va-t-elle se conformer à la charia ?
Communiqué de Nicolas Bay

Nicolas Bay, secrétaire général du MNR, prend acte avec inquiétude du jugement du tribunal de grande instance de Lille qui vient d'annuler un mariage à la demande d'un mari musulman au prétexte que son épouse, lui aurait menti sur sa virginité.

Cette décision, qui risque de faire jurisprudence, est proprement aberrante. Elle constitue non seulement une discrimination à l'égard de la femme et porte atteinte au principe constitutionnel d'égalité mais ce verdict apparaît en outre comme une première étape vers la soumission des institutions républicaines aux règles coutumières de la charia.

Cette affaire est un exemple supplémentaire du danger que l'islamisation progressive de la France, que le MNR dénonce depuis de nombreuses années, représente pour les principes démocratiques et les valeurs républicaines.

Lire la suite
Communiqué du 31/05/08
La barbarie ne passera pas !
Communiqué d'Isabelle Laraque

Il convient de réagir énergiquement à un jugement du tribunal de Lille annulant un mariage sous prétexte que l'épousée n'était pas vierge ! Ce qui risque de faire jurisprudence.

L'époux, musulman, évoque la rupture de contrat moral et se dit victime d'une erreur sur '' la qualité essentielle de l'autre '' !..

- Il réduit cette '' qualité essentielle '' à la virginité ce qui est pour le moins contestable. Et la beauté ? l'intelligence ? la générosité,? l'humour ? non, pour lui, une femme se réduit à un pucelage même s'il a été rafistolé par des chirurgiens peu scrupuleux et surtout désireux de se '' faire du fric ''.

- Il évoque la rupture de confiance :argument fallacieux ; dans ces conditions de nombreuses annulations seront demandées sous prétexte que l'épouse se révèle stérile, ou bien qu'elle développe une maladie génétique qu'elle n'aurait pas dû dissimuler ou encore qu'elle aurait dû apporter davantage d'argent au ménage par son héritage ou par son travail ; les tribunaux risquent bientôt de crouler sous les requêtes !

- Les juges cèdent aux exigences de la communauté musulmane : les barbus fondamentalistes vont-ils faire la loi chez nous ? Sous couvert d'annulation va t-on encourager la répudiation ? Va t-on exiger, en France, au lendemain des noces, le drap taché de sang ?

Lire la suite
Communiqué du 26/05/08
Le MNR ne participe pas à la réunion de la nouvelle droite populaire
Communiqué de Annick Marin

Comme je l'avais décidé en accord avec Bruno Mégret, je ne participerai pas à la convention organisée par le Comité pour la refondation de la nouvelle droite populaire. En effet cette initiative qui devait oeuvrer au rassemblement se présente comme un parti politique. Or il ne doit y avoir aucun malentendu le MNR reste le seul parti politique structuré de droite nationale à avoir une vision politique globale et contemporaine qui ne renonce à aucune des valeurs fondamentales de notre civilisation. J'y suis engagée plus que jamais et je n'ai pas l'intention de renoncer.

Lire la suite
Communiqué du 15/05/08
Question de Bruno Mégret à M. Sarkozy : Quand allez-vous concrétiser votre promesse d’empêcher l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne ? »

Bruno Mégret, président du MNR, s’étonne des propos de M. Jouyet, Secrétaire d'Etat aux affaires européennes selon lesquels la Présidence française de l’Union Européenne cherchera à « ouvrir un ou plusieurs nouveaux chapitres de négociation » avec la Turquie.

Quand on sait par ailleurs que M. Sarkozy veut supprimer la disposition constitutionnelle qui rend obligatoire le recours au référendum pour toute nouvelle adhésion, on peut se demander si le président de la République ne s’apprête pas à commettre dans ce domaine une formidable trahison à l’égard des Français.

Bruno Mégret pose donc la question au président de la République : « Quand allez-vous concrétiser votre promesse d’empêcher l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne ? »

Lire la suite
Communiqué du 23/04/08
Régularisation des clandestins : une mesure ahurissante

Bruno Mégret, président du MNR, estime que la mesure gouvernementale de régularisation des clandestins est ahurissante.

Elle consiste en effet à officialiser et donc à légitimer la faillite totale de notre système légal qui permet à un clandestin sans existence juridique, d’être légalement employé et de bénéficier de tous les avantages reconnus aux personnes en situation régulière.

Cette scandaleuse régularisation ouvre de surcroît une nouvelle voie d’immigration montrant ainsi que M. Sarkozy mène une politique aux antipodes de ses discours électoraux.

Lire la suite
Communiqué du 17/04/08
Sarkozy contre la famille

Bruno Mégret, président du MNR, s’insurge contre la décision du gouvernement qui, après avoir voulu supprimer la carte SNCF de réduction pour les familles nombreuses, diminue maintenant les allocations familiales.

Bien que le gouvernement prétende que sa décision est destinée à mieux accompagner l’augmentation du coût des enfants à mesure qu'ils grandissent, cette mesure se traduit par une réduction globale des sommes allouées aux familles.

À l’évidence le gouvernement n’est porteur d'aucune politique en faveur de la famille. Sur ce plan également Sarkozy et l’UMP trahissent leurs électeurs.

Lire la suite
Communiqué du 02/04/08
Réintégration dans l’OTAN : Sarkozy place la France sous tutelle américaine

Bruno Mégret président du MNR, déplore que le président de la République ait décidé la réintégration pure et simple de la France au sein du commandement intégré de l’OTAN.

La distance qu’avait prise la France avec cette organisation sous tutelle américaine était pourtant une constante de la politique étrangère de notre pays et garantissait son indépendance.

Rejoindre l’OTAN, qui n’a plus de raison d’être militaire depuis l’effondrement du bloc soviétique, montre en réalité la volonté de Sarkozy de s’aligner systématiquement sur les positions américaines.

Ce changement majeur dans la politique extérieure de notre pays affaiblit le prestige et la souveraineté de la France.

Lire la suite
Communiqué du 29/03/08
Si le gouvernement veut combattre les islamistes, mieux vaut le faire en France plutôt qu’en Afghanistan

Bruno Mégret, président du MNR, s’étonne de la décision de M. Sarkozy d’envoyer de nouvelles troupes françaises combattre les talibans en Afghanistan.

Il est en effet surprenant que le gouvernement déclare maintenant vouloir combattre le terrorisme islamique avec la plus grande fermeté alors qu’il manifeste une très grande mansuétude à l’égard des mouvements islamistes qui ne cessent de se développer sur notre sol.

Avant de jouer les supplétifs de l’armée américaine en Afghanistan contre les militants islamistes, le gouvernement ferait mieux de monter en première ligne contre eux dans les cités de Seine- Saint-Denis et d’ailleurs.

Lire la suite
Communiqué du 17/03/08
Municipales : un désaveu cinglant pour Sarkozy et la classe politique

Bruno Mégret, président du MNR, estime que les élections municipales constituent une claque pour M. Sarkozy, sa personne et son action. En marquant clairement leur défiance à l'égard des listes conduites par les représentants de l’UMP, les Français ont voulu exprimer leur désapprobation à l'égard du président de la République. Une désapprobation qui ne se limite pas à l'agacement qu’ils éprouvent pour son style mais qui porte aussi sur sa politique conforme à la pensée unique et contraire aux engagements de rupture pris pendant sa campagne électorale.

Bruno Mégret estime que ce désaveu aurait été encore bien plus spectaculaire si la gauche de son côté n'était pas en déclin, privée de projets et minée par ses querelles internes. Le taux d'abstention record enregistré lors de ce scrutin est la preuve du rejet profond de la classe politique de droite comme de gauche.

Cette situation devrait ouvrir un large espace à la droite nationale si elle réussit à se rassembler et à se rénover. Bruno Mégret en appelle donc à une refondation de la droite nationale seule capable d'apporter aux Français la grande alternative qu’ils attendent.

Lire la suite
Communiqué du 10/03/08
Des résultats modestes mais encourageants pour le MNR et la droite nationale aux élections municipales et cantonales

Les résultats du 1er tour des élections municipales et cantonales de dimanche dernier constituent une première manifestation, encore timide mais réelle, de la déception suscitée par Sarkozy et par sa politique.

La droite nationale, toutes tendances confondues, ne bénéficie que modérément de cette déception qui permet à la gauche de retrouver quelques couleurs grâce à un phénomène classique de '' zapping '' électoral.

Si elle n'est pas capable de se remettre en question, de se rassembler et de se rénover, la droite nationale ne pourra renouer avec les succès ni remobiliser un électorat lassé par les divisions et l'absence de perspectives enthousiasmantes.

Malgré une présence limitée à ces élections locales, le MNR, qui présentait des candidats dans une dizaine de villes et une quarantaine de cantons (indépendamment de sa participation à de nombreuses listes d'union des nationaux), obtient des résultats encourageants : les candidats du MNR dépassent la barre des 5% des voix dans plus de la moitié des cantons où ils se présentaient avec des pointes remarquables :
- dans le canton de Dôle Sud-ouest (39) : 15,34 %
- dans le canton de Chabanats (16) : 12,70 %
- dans le canton de Saint Yriex (87) : 8,90 %
- dans le canton de Soutz-sous-Forêt (67) : 8,80 %
- dans le canton de Dammartin-en-Goëlle (77) : 8,63 %
- dans le canton de Domèvre-en-Haye (54) : 8,62 %
- dans le canton de Briey (54) : 7,14 %

Aux élections municipales, plusieurs listes MNR dépassent aussi la barre des 5% de voix, notamment à Romainville (93) et à Sartrouville (78) où Nicolas Bay a été réélu conseiller municipal.

Pour le 2e tour des élections municipales et cantonales, Nicolas Bay, secrétaire général du MNR, invite les électeurs ayant encore la possibilité de voter pour un candidat de la droite nationale, à se mobiliser en sa faveur.

Lire la suite
Communiqué du 06/03/08
Le Pen : il est temps de tourner la page

Bruno Mégret, président du MNR, se déclare stupéfait de l’incongruité des paroles prononcées hier sur France 2 par M. Le Pen à son encontre.

Il dément formellement ces accusations et s’interroge sur la lucidité de son auteur : quand on a la réputation d’avoir été financé par Saddam Hussein et la secte Moon on ne lance pas de telles assertions. Quand on passe à la télévision à quelques jours des élections municipales, on cherche à rattraper les électeurs qui vous ont abandonné plutôt que de calomnier un responsable politique qui soutient certains de vos candidats.

Il est temps de tourner la page.

Lire la suite
Communiqué du 03/03/08
Le MNR engagé dans la bataille des élections municipales et cantonales

Le MNR a pris une part active dans les élections municipales du 9 mars prochain en constituant des listes directement sous son égide au Havre (76), à Romainville (93), à Sartrouville (78), à Roubaix (59), aux Sables d’Olonne (85) et à Marseille (3e secteur) mais aussi en participant à des listes conduites par le FN ou d’autres composantes de la droite nationale (Libourne, Evreux, Paris, Herblay, Dreux, Wattrelos, Lomme, Tourcoing, Nice, Strasbourg, etc.).

Privilégiant résolument une démarche de rassemblement du camp national pour offrir localement une alternative aux listes de la classe politicienne, le MNR présente aussi 46 candidats aux élections cantonales.

Le MNR déplore que, dans quelques rares communes ou cantons, des candidats FN et MNR se trouvent en concurrence mais il rappelle que ces situations dommageables relèvent de l’exclusive responsabilité de quelques responsables locaux ou nationaux du FN qui se sont obstinés à refuser la main tendue par le MNR depuis des mois.

Les candidats du MNR aux élections cantonales et municipales mèneront campagne pour améliorer la sécurité, limiter les méfaits de l’immigration, baisser les impôts et faire la chasse aux gaspillages.

Le MNR, invite tous les Français qui souhaitent une vraie rupture, à porter leurs suffrages, le 9 mars prochain, sur tous les candidats de la droite nationale quelles que soient leurs étiquettes partisanes.

Lire la suite
Communiqué du 08/02/08
Banlieue : un plan qui fait flop

Pour Bruno Mégret, président du MNR, le plan banlieue annoncé en grande pompe à l’Elysée est une nouvelle illustration de la méthode en trompe l’œil de M. Sarkozy qui a déjà déçu les Français dans d’autres domaines.

Derrière un discours très démagogique sur la sécurité et la lutte contre les trafics et la délinquance, il n’y a rien d’autre dans ce plan que la réédition des sempiternelles mesures en faveur de l’emploi et de l’éducation, celles sur l’urbanisme en moins.

Ce plan qui ne prend nullement en compte les questions de l’immigration et de l’identité pourtant sous jacentes à tous les problèmes de la banlieue, ne résoudra rien.

Le plan Sarkozy sur les banlieues fera flop comme tous ceux qui l’ont précédé.

Lire la suite
Communiqué du 07/02/08
Traité de Lisbonne : la plus grande turpitude de Sarkozy

Pour Bruno Mégret, président du MNR, la loi de ratification du traité de Lisbonne adoptée par l’Assemblée nationale constitue à ce jour la plus grande turpitude de M. Sarkozy.

Faire voter par le parlement un texte qui a été rejeté par les Français lors d’un référendum en maquillant le texte pour tromper l’opinion constitue en effet un acte politique d’une grande déloyauté et d’essence totalitaire.

Ainsi, qualifier ce texte de « simplifié » ou de « mini-traité » alors qu’il est aussi complet et plus compliqué dans sa forme que celui soumis à référendum, c’est pratiquer la technique totalitaire de la Novlangue utilisée dans 1984, le roman de Georges Orwell, où le ministère de la propagande s’appelait ministère de la Vérité et celui de la guerre, ministère de la Paix.

Cette ratification constitue la preuve patente qu’avec Sarkozy, tout continue comme avant avec parfois plus de duplicité.

Lire la suite




 Année 2013
 Année 2012
 Année 2011
 Année 2010
 Année 2009
 Année 2008
 Année 2007
 Année 2006
 Année 2005
 Année 2004
 Année 2003
 Année 2002

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page